Le maire de Fort-de-France et le préfet en visite sur le terrain

Par 26/01/2022 - 14:11 • Mis à jour le 26/01/2022 - 14:03

Didier Laguerre et Stanislas Cazelles se sont rendus à Sainte-Thérèse ce mercredi matin. Le quartier avait été le théâtre d'épisodes violents en fin d'année dernière, au plus grand désarroi de ses habitants.

    Le maire de Fort-de-France et le préfet en visite sur le terrain

Les élus et le représentant de l'état ont rencontré les habitants de Canal Alaric, près de Sainte-Thérèse, à Fort-de-France. Des résidents et commerçants qui dénoncent de ne pas être écoutés et que les politiques ignorent les réalités du quartier.

Les échanges ont donc été tendus ce mercredi matin.

Il s'agit d'un véritable ras-le-bol pour ces foyalais, comme l'explique Rodrigue Petitot. Il s'est fait porte-parole des jeunes de Canal Alaric:

Comme on a confiance en rien et en personne, on n'a pas de vision sur l'avenir. La violence arrive quand toutes les autres possibilités sont épuisées.

canal alaric
Didier Laguerre et Stanislas Cazelles sur le terrain à Sainte-Thérèse

Les habitants, jeunes et moins jeunes, expliquent la colère de la population du quartier par le mal-être ressenti, les manques et le besoins d'être entendus.

Ils demandent aussi un encadrement et accompagnement qui n'arrivent pas. Leur discours se fait donc plus tranchant:

Ce n'est plus le quartier qui est difficile, c'est la Martinique qui est difficile.

La présidentielle à venir, en avril prochain, reste, pour certains habitants, une ultime possibilité de se faire entendre. En effet, sans solution, les élections pourraient bien être impactées.

Voter blanc serait leur laisser croire qu'on accepte de rester dans le silence. On ne va pas laisser un gouvernement, qui n'est pas à l'écoute de nos doléances, se mettre en place.

Dans ces échanges tendus, Stanislas Cazelles, le préfet de la Martinique a dit avoir entendu l'émotion et l'outrance des habitants de Canal Alaric. Il a également rappelé le cadre et ses limites:

Le système démocratique français ne peut être l'objet d'un débat.

Les mois à venir donneront donc certainement matière à de nombreuses observations.

Tags