Le professeur Aimé Charles Nicolas porte le projet 36 heures pour penser la Martinique de demain

Par 25/05/2020 - 10:57
01/01/2020 - 00:00

Le professeur de psychiatrie Aimé Charles Nicolas alerte sur l'urgence de repenser la société martiniquaise.

    Le professeur Aimé Charles Nicolas porte le projet 36 heures pour penser la Martinique de demain

Martinique : 36 heures pour demain ! C’est l’intitulé d’un projet imaginé par le professeur émérite de psychiatrie Aimé Charles-Nicolas.  Un projet pour agir et sortir de la passivité générale.

Avec ses partenaires dont des spécialistes internationaux de la dynamique de groupe de créativité,  le professeur Aimé Charles-Nicolas invite toute la population martiniquaise, sur l’île et à l’extérieur (diaspora) à s’unir et façonner la Martinique de 2035.

De nombreux groupes d’une douzaine de personnes, représentatives de toutes les composantes de notre société –sociaux-professionnels, générationnels, culturels- seront au préalable formés aux techniques de création du futur.

Le briefing durera plusieurs semaines et les ateliers Martinique,  36 heures pour demain,  se dérouleront en 2021 (sur une journée et demie, 36 heures)
Les projets seront utopiques pour certains,  mais d’autres réalisables et des financements sont d’ores et déjà mobilisés pour les concrétiser.

Pour Aimé Charles-Nicolas, les événements du 22 mai dernier nous montrent qu’il est grand temps d’initier cette réflexion commune sur l’avenir de la Martinique afin d’échapper au chemin de la violence actuelle choisie selon lui par quelques individus.

Le professeurs Aimé Charles Nicolas explique ce projet à Pascale Lavenaire :

 

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.