Le tribunal analysera la demande de dissolution du MIM le 17 septembre 2019

Par 18/06/2019 - 10:21 • Mis à jour le 18/06/2019 - 10:21

Le TGI de Fort-de-France renvoie l'examen de la dissolution du MIM au mois de septembre 2019.

    Le tribunal analysera la demande de dissolution du MIM le 17 septembre 2019

Les adhérents du Mouvement Indépendantiste Martiniquais devront attendre le mois de septembre pour savoir si l'association qui compose le parti politique sera dissoute.

Le tribunal de Grande Instance de Fort-de-France a renvoyé l'audience qui devait se tenir ce matin, au 17 septembre 2019.

Une faction des membres du parti avait saisi la justice l'an dernier pour statuer sur la gestion de l'association. Sous la houlette de l’administrateur judiciaire, plusieurs tentatives d'assemblées générales ont eu lieu mais sans qu'aucune n'aboutisse.

De ce fait, la dissolution de l'association semble inéluctable même si l'entité politique du MIM ne devrait pas disparaître.