Législatives 2017 : Ensemble Pour une Martinique Nouvelle a choisi ses candidats

Par 24/12/2016 - 13:49 • Mis à jour le 24/12/2016 - 13:49

Les membres de l'alliance Ensemble Pour une Martinique Nouvelle ont arrêté, vendredi soir (23 décembre 2016), leur choix pour les candidats aux législatives de juin 2017. Hormis sur la circonscription Nord, pas de surprise quant à l'identité des portes drapeaux du groupement politique.

    Législatives 2017 : Ensemble Pour une Martinique Nouvelle a choisi ses candidats
Les candidats aux législatives d'Ensemble Pour une Martinique Nouvelles vont pouvoir passer des fêtes sereinement. L'identité des quatre représentants du groupement politique est connue.

Dans la circonscription Nord, c'est Justin Pamphile (Rassemblement des Forces Lorrinoises), maire du Lorrain, qui représentera EPNM dans la course à la députation. Il a été préféré à Daniel Chomet qui défendu sa candidature jusqu'au bout. "Nous avons vu les atouts et les faiblesses des uns et des autres. Nous les avons analysé et en fonction de cette analyse nous avons décidé du nom des candidats", explique Patricia Telle, porte-parole du conseil des sages de EPNM.

Moins de suspens en revanche dans les autres circonscriptions. Serge Letchimy (PPM) défendra son fauteuil de député à Fort-de-France. Sans surprise, Josette Manin (Bâtir le Pays Martinique) a été désignée pour tenter de s'emparer de la très ouverte circonscription du Centre. Dans le Sud, c'est David Dinal (PPM) qui aura la lourde tache de défier le député sortant.

Le conseil des sages d'EPNM a auditionné l'ensemble des candidats avant d'ouvrir le débat avec les onze formations politiques qui composent l'alliance. C'est après plusieurs heures de discussions que les quatre noms ont été arrêtés.

"C'était difficile dans les endroits où nous avions plusieurs candidats car ils étaient bons. Maintenant l'objectif était de bien cerner la chose pour que celui que nous proposions soit le meilleur candidat. Nous sommes déjà en campagne. EPNM a un défi à relever", précise Patricia Telle.

Karl Lorand et Cédric Catan