Les conseillers territoriaux veulent que l'Etat reprennent la main sur le RSA

Par 26/02/2021 - 11:49
01/01/2020 - 00:00

Les conseillers territoriaux ont voté hier (25 février 2021) un amendement pour demander au président du Conseil Exécutif de la CTM de négocier la renationalisation de la prise en charge du revenu de solidarité active (RSA).

    Les conseillers territoriaux veulent que l'Etat reprennent la main sur le RSA

Les élus de l’assemblée de Martinique souhaitent une renationalisation du RSA. Lors de l’étude du dossier portant sur le renouvellement de la convention de gestion du RSA entre la collectivité et la caisse d’allocations familiales, cette question est revenue sur le tapis.

Pour rappel, depuis 2004, le gouvernement a en effet transféré aux départements la gestion de cette allocation. Mais l’État qui s’était engagé à compenser le reste à charge du RSA n’a pas tenu parole.

Pour mieux comprendre, quand la somme allouée aux collectivités pour cette ligne budgétaire est épuisée, c’est finalement la collectivité qui prend en charge les demandes supplémentaires de RSA. En Martinique, cette compensation non versée s’élève à plus de 970 millions d’euros.

Face à ce trou financier dans leur budget, La Réunion, Mayotte et la Guyane ont obtenu que l’État reprenne les rênes du RSA. La Guadeloupe est en bonne voie, et plusieurs départements de l’hexagone s'engagent aussi dans cette démarche.

En Martinique, un amendement a été introduit par la conseillère territoriale Louise Telle, proche de Jean-Philippe Nilor, pour que le Président du conseil exécutif accompagné des parlementaires, prenne à bras ce dossier.

Il est temps que ça se fasse. J'espère que vraiment ça va se réaliser et que nous parlerons tous d'une même voix pour que ça se fasse. Nous espérons récupérer les sommes que l'Etat nous doit au passage

L’amendement a été voté hier après-midi.

Tags