Les frondeurs du MIM candidats à la présidence du parti.

Par • Mis à jour le 28/08/2018 - 10:56

Le groupe de Réflexion des Patriotes a déposé une liste emmenée par Sylvain Bolinois à dix jours de l'assemblée générale du Mouvement Indépendantiste Martiniquais convoquée par l'administrateur judiciaire. De leur coté, les partisans d'Alfred Marie-Jeanne appellent à leur propre AG dès ce vendredi au Gros-Morne.

    Les frondeurs du MIM candidats à la présidence du parti.

Que va devenir le MIM ? La question se fait plus pressante alors que deux assemblées générales concurrentes sont prévues dans les prochains jours. L'administrateur judiciaire du Mouvement Indépendantiste Martiniquais, Alain Miroite, a convoqué une AG le 7 septembre prochain au cours de laquelle les militants doivent élire leur président. Une première depuis 7 ans puisque le MIM n'a organisé aucune assemblée générale depuis 2011. En prévision de cette AG, les "frondeurs" du parti qui ont repris à leur compte le slogan du parti Informer, Eduquer, Mobiliser et Organiser (IEMO) ont déposé une liste hier soir. Emmenée par Sylvain Bolinois, elle comporte une quinzaine de militants parmi lesquels... Raymonde Terreau ! Mais aucun proche de l'actuelle majorité indépendantiste. Leur démarche s'inscrit dans la suite logique des actions entamées pour instaurer plus de transparence au sein du MIM. Ils reprochent en effet au "canal historique" d'avoir exercer le pouvoir en toute opacité, y compris financière. Le 7 septembre pourrait donc être l'assemblée du grand déballage.

Mais dès ce vendredi soir, c'est une autre musique qui se fera entendre au sein du MIM, celle des "Marie-Jeannistes" qui ont convoqué une réunion au Gros-Morne, une semaine tout juste avant l'AG officielle. Une réunion qui devrait être l'occasion de resserrer les rangs autour du président Alfred Marie-Jeanne.