Les municipalités seront associées au déploiement des renforts de gendarmerie

Par 04/10/2022 - 07:43 • Mis à jour le 04/10/2022 - 07:39

C'est une première en Martinique. Les élus locaux seront consultés pour définir le lieu d'implantation des trois futures brigades de gendarmerie.

    Les municipalités seront associées au déploiement des renforts de gendarmerie

La Martinique sera dotée d’ici 2023 de 3 brigades supplémentaires de gendarmes. C'est l'une des annonces de Gerald Darmanin  , le ministre de l’intérieur et des outremer lors de sa récente visite sur l'île.

Il s'agit de lutter contre la délinquance galopante sur le territoire martiniquais. Afin de bien positionner ces 30 militaires, les élus locaux seront sollicités sur leurs besoins spécifiques en matière de sécurité. Une première.

A ce jour, on dénombre 20 brigades de gendarmeries réparties sur les 32 communes dont les militaires ont la charge. Le général William Vaquette, commandant de la gendarmerie en Martinique, souhaite qu’on fasse bon usage de ces futurs renforts.

Ce que je souhaite, c'est qu'il y ait une évaluation de la qualité du service rendu par les gendarmes. Que veut la population ? Est-ce que c'est une brigade multi-services ? Est-ce que c'est une brigade itinérante ? Est-ce que c'est une unité qu'on projettera depuis une caserne qui existe déjà ? On donnera une sorte de cahier des charges dans lequel on expliquera ce que l'on peut faire

Une étude minutieuse du territoire sera effectuée. Les lieux des 23 meurtres ou encore ceux des autres crimes et délits seront pris en compte. Les portes d'entrée de l'immigration clandestine seront aussi analysées.

L'objectif est de ne laisser aucune zone blanche sur notre île sans forces de sécurité. 

Les élus voient d'une bon oeil cette démarche collaborative. C'est en tout cas l'avis de Justin Pamphile, le président de l’association des maires de Martinique.

Nous avons, nous les maires, une approche précise, concrète de la réalité de la criminalité sur notre territoire. Les apports que nous pouvons faire dans cette concertation seront essentiels et nécessaires pour que le déploiement des gendarmes se fasse de la manière la plus efficace et la plus pertinente. Globalement, les maires aiment participer aux concertations sur des sujets aussi importants

C’est le préfet qui organisera ce tour de table aux côtés de la CTM et du patron de la gendarmerie. La création à terme un contrat territorial de sécurité est l'un des objectifs de cette démarche.

Le déploiement de ces nouvelles unités est prévu pour le début de l’année 2023.

Tags