Municipales 2020 : à Rivière-Pilote, on attend le signe du chef

Par • Mis à jour le 19/11/2019 - 10:20

Les candidats aux élections municipales de Rivière-Pilote sont dans l'expectative. Trois d'entre eux attendent le positionnement d'Alfred Marie-Jeanne pour se lancer réellement dans la campagne. Au rang desquels, l'actuel maire de la commune, Raymond Théodose.

    Municipales 2020 : à Rivière-Pilote, on attend le signe du chef

Qui Alfred Marie-Jeanne soutiendra-t-il dans la course aux municipales à Rivière-Pilote ? Loin des yeux mais très près du coeur, c'est un peu la devise de Chaben dans son fief. Depuis Plateau Roy, il suit avec attention ce qui se passe dans sa commune où sa parole a encore du poids malgré le revers de 2014.

En tout cas, les deux Marie Jeanistes : Jude Biron et Edouard Maran sont attentifs à la position d'AMJ. Ils sont tous les deux inscrits au MIM, sont des patriotes, ont grandi ensemble et entretienne une amitié de plus de 40 ans.

Mais les deux amis n’ont pas réussi à se mettre d’accord pour les municipales de 2020. Pourtant, selon leur entourage, c'est unis, qu’ils auraient peut être été plus forts pour espérer écarter Raymond Théodose de la Mairie. Une ambition qui pourtant les motive tous les deux.

Sauf que tous les deux veulent conduire la liste alors que la législation ne prévoit pas de double tête de liste. Un imbroglio chez ces deux Mariejeannistes qui ne va certainement pas déranger  Raymond Théodose. Car lui aussi se considère comme un partisan d'Alfred Marie-Jeanne.

Décision le 6 décembre 

En définitive, deux candidats et un maire en place attendent la petite tape du leader du MIM sur l’épaule. Tant et si bien qu'ils ont tous refusé de participer à l'émission Dimanche Politique qui devait être consacrée à la commune.

C'est cette même onction que le leader du MIM avait donné à Lucien Veilleur en le réquisitionnant dès juillet 2013 pour les municipales de 2014. Lucien Veilleur qui avait perdu contre Raymond Théodose. 

En attendant, nombreux sont les patriotes du MIM à Rivière-Pilote qui se demandent pourquoi le choix du Comité patriote de la commune qui s'est porté sur Edouard Maran n’a toujours pas été validé par le comité national du MIM.

Le flou qui règne autour du positionnement du président du conseil exécutif de la CTM devrait être levé le 6 décembre lors d'une réunion qui se tiendra à Rivière-Pilote. Un rendez-vous programmé à la veille de la fête patronale de la commune. C'est là qu’on saura qui va vraiment rouler le tambour à l’ouverture de cette grande fête pilotine sur le podium du marché. Ça promet !

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.