Municipales 2020 : au François, encore une valse à trois

Par 22/06/2020 - 12:43
01/01/2020 - 00:00

Comme en 2014, trois candidats se retrouvent au second tour des municipales 2020 au François. Samuel Tavernier et Karine Mousseau connaissent l'âpreté de cette bataille politique, c'est en revanche une nouveauté pour Alain Claude Lagier.

    Municipales 2020 : au François, encore une valse à trois

Le départ de Maurice Antiste du fauteuil de maire il y  a trois ans, puis celui de Joseph Loza, son successeur qui se présentera pas, ont poussé le Mouvement Populaire Franciscain à s’organiser. Il s'agissait d'envisager les options pour l'avenir politique du parti. 

L'objectif était d’abord de conserver la mairie. Il fallait donc trouver le candidat qui incarnerait le mieux ce challenge pour relever ce défi. C'est finalement le nom d'Alain Claude Lagier qui a été retenu par le MPF.

Le candidat du mouvement qui règne sur le François depuis 25 ans a du faire face à une forte opposition au premier. Karine Mousseau et Samuel Tavernier comptaient bien profiter de l'arrivée d'une nouvelle tête de liste pour le MPF pour s'emparer de l'hôtel de ville. 

Les trois se sont sont les qualifiés au second tour.  Le match politique qui se profile le 28 juin prochain devra faire mieux en terme d'affluence que le 15 mars dernier. La participation avait chuté de 16 points par rapport à 2014. Les prémices de l'épidémie de covid-19 avaient bien entamé la motivation des Franciscains (9700 votants en 2014 à 6400 cette année).

Sprint final

Bien qu’il ait été devancé d’une centaine de voix, le 15 mars dernier, Samuel Tavernier croit encore en ses chances d’être élu après ses deux premières tentatives en 2008 et en 2014. Pour réussir il s’est appuyé sur Victor Grandin qui n’a pas vraiment réussi son retour sur la scène politique franciscaine.

Autre rassemblement qui n’a finalement pas donné les résultats tant espéré, c’est celui que Karine Mousseau a scellé avec les patriotes franciscains. Ce grand semblé franciscain a pris de l’eau. Néanmoins, la présidente du CMT n'a pas jeté l'éponge après le premier tour et s'est maintenue pour faire entendre sa voix au conseil municipal.

Pour sa première participation Alain Claude Lagier s’est donc hissé à la première place. Insuffisant cependant pour faire douter ses adversaires. C’est pourquoi Maurice Antiste et l’équipe de campagne de la tête de liste ont décidé de mouiller encore davantage leur maillot sur le  terrain.

Suffisant pour résister aux opposants ? Réponse le 28 juin au soir.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.