Municipales 2020 : la difficile soirée des conseillers exécutifs

Par 16/03/2020 - 08:47
01/01/2020 - 00:00

Il ne faisait pas bon siéger au Conseil Exécutif de la CTM lors de cette campagne des municipales. À la lecture des résultats des élections municipales, il n'y a qu'Aurélie Nella qui tire son épingle du jeu.

    Municipales 2020 : la difficile soirée des conseillers exécutifs

Plusieurs membres du Conseil Exécutif de la CTM étaient engagés dans la bataille des élections municipales. La plupart s'affichait en tête de liste. C'était notamment le cas de Francis Carole et Miguel Laventure à Fort-de-France, Marinette Torpille à Schoelcher, Louis Boutrin au Carbet ou encore Aurélie Nella à Ducos. Daniel Marie-Sainte quant à lui figurait en cinquième position sur la liste de Fabrice Dunon au Lamentin.

Force est de constater que rares sont ceux qui sont arrivés en tête du scrutin à l'issue du premier tour.

À Fort-de-France, Francis Carole, conseiller exécutif en charge des affaires sociales obtient 2673 voix soit 18,56% des suffrages exprimés. Comme en 2014, il reste le principal opposant de Didier Laguerre mais perd énormément de terrain.

Miguel Laventure qui lui est en charge des affaires financières ne franchit même pas la barre des 5% (4,03%). Parti tard en campagne, il ne collecte que 581 voix. Il ne siégera donc plus au conseil municipal.

À Schoelcher, Marinette Torpille, conseillère exécutive en charge des affaires économiques, termine dernière du scrutin. Avec 712 voix (13,86%) des suffrages, elle est bien loin de sa performance mars 2014 qui avait fait d'elle la principale opposante de Luc Louison Clémenté. La liste de Marinette Torpille obtient néanmoins deux sièges au conseil municipal.

Au Carbet, les multiples casquettes de Louis Boutrin lui ont plutôt fait de l'ombre à en croire la lecture des résultats. Certes, le conseiller exécutif en charge du transport, du sports, de l'écologie et de l'agriculture, améliore son score de 5 voix mais il termine en troisième et dernière position du scrutin. Avec 20% des suffrages, il obtient 2 sièges au conseil municipal.

Parmi, les conseillers exécutifs, c'est finalement Aurélie Nella qui s'en sort le mieux. La benjamine du conseil exécutif, en disgrâce auprès d'Alfred Marie-Jeanne, obtient 1709 voix. Elle termine en tête du premier tour à Ducos. Néanmoins, elle devra se sortir d'une triangulaire qui s'annonce animée si elle a lieu.

Au Lamentin, Daniel Marie-Sainte était également engagé dans la course aux municipales mais en tant que colistier. Il figurait en cinquième position sur la liste menée par Fabrice Dunon. Cette union qui avait l'aval d'Alfred Marie-Jeanne termine en troisième position du scrutin avec 1331 voix. Selon nos calculs, la liste de Fabrice Dunon n'obtiendrait que 3 sièges. Daniel Marie-Sainte ne serait donc plus membre du conseil municipal.

Sylvia Saïthoothane et Marie-Hélène Léotin, membres elles aussi du conseil exécutif, sont quant à elles restées en dehors de la bataille des municipales.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.