Municipales 2020 : un week-end de campagne

Par • Mis à jour le 10/02/2020 - 08:15

Du Robert au Carbet et de Fort-de-France au Saint-Esprit, les candidats aux élections municipales du mois mars 2020 ont battu la campagne.

    Municipales 2020 : un week-end de campagne

À la veille de l'ouverture de la procédure du dépôt des listes aux élections municipales de mars 2020, les candidats ont fait feu de tout bois ce week-end.

Carbet

C'est d'abord Louis Boutrin qui a ouvert le bal. Vendredi soir, le leader de l'Alliance Carbétienne a présenté son projet pour la commune du nord caraïbe. Le conseiller exécutif de la CTM en charge du transport, de la pêche, de l'agriculture, du développement durable, de l'énergie et du sports, président du Parc Naturel de Martinique a également présenté ses colistiers.

Des multiples casquettes qui lui ont permis d'agir sur le territoire carbétien notamment dans le secteur du transport lors de la mise en place par Martinique Transport d'un réseau de desserte du nord caraïbe. Louis Boutrin n'a pas manqué d'épingler la gouvernance Jean-Claude Ecanvil. Il a d'ailleurs pointé du doigt sa gestion de la vie nocturne et s'est engagé à consulter les Carbétiens sur ce sujet via un référendum municipal.

Anses d'Arlets

Samedi soir (8 février 2020), David Dinal a accéléré le pas lui aussi dans la longue route qui mène au premier tour des élections municipales (15 mars 2020). Candidat pour la quatrième fois, il a présenté ceux qui l'accompagneront sur sa liste baptisée Alliance Arlésienne.

David Dinal affiche son optimisme et entend rassembler autour de son nom. "Je suis soutenu par l'Alliance Arlésienne qui est une association politique dans laquelle il y a des arlésiens de souche. Moi je suis effectivement du PPM mais le travail se fait aux Anses d'Arlets. Lors des élections communales, la proximité doit permettre de rassembler dans l'intérêt de la commune au delà des petites divergences politiques", explique le candidat.

David Dinal a également évoqué ses projets dont la revitalisation du centre-bourg. Il les a confiés à Yohan Charpentier-Tity :

Robert

C'est dans son fief du Vert-Pré, dans l'ancien cinéma, que Chantal Maignan, 63 ans, a officiellement lancé sa campagne en vue des élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020.

Déjà candidate en 2008 et en 2014, des scrutins lors desquels elle s'était classée deuxième avec des scores intéressants, l'ancienne conseillère régionale espère que cette troisième fois sera la bonne.

Chantal Maignan n'a cependant pas présenté sa liste. "La présentation de la liste se fera au Robert car je vais présenter une liste de Robertins de tous les quartiers, mais pour la déclaration j'ai tenu à rendre hommage à la population du Vert Pré qui m'a vu naître et m'a vu grandir. Nous sommes très serins et nous sentons une volonté de changement beaucoup plus forte qu'en 2014. L'équipe en place est arrivée au bout de ses possibilités", a commenté la candidate de l'Union des Forces du Robert 

Ecoutez le reportage de Yohan Charpentier Tity au Vert Pré :

À noter que ce lundi, le bus RCI des Municipales s'arrête dans la commune du Robert.

François

Dans la commune voisine, c'est Alain Claude Lagier qui présentait sa liste dans une salle de spectacle de la commune.

Des centaines de militants ont répondu à l'invitation du candidat du Mouvement Populaire Franciscain (MPF), le parti du sénateur Maurice Antiste. Directeur de cabinet de Joseph Loza, Alain Claude Lagier a présenté sa liste. Son groupe baptisé "La nouvelle dynamique" a été réfléchi depuis un an et l'annonce de sa candidature.

"Les Franciscains ont compris que les choses deviennent sérieuses. La nouvelle dynamique c'est une équipe intergénérationnelle qui pourra travailler pour le François dans la suite logique de ce qui a été fait par les trois anciens maires. Sur la liste, la plus jeune a 24 ans et le plus âgé a 70 ans. C'est ce dont la Martinique a besoin. Nous sommes sur le terrain depuis un an et l'accueil des Franciscains est bon", assure le candidat de la majorité en place à la mairie.

Saint-Esprit

Toujours dans le sud, Maryse Plantin, élue d’opposition au conseil municipal et membre de la majorité de la CTM, a présenté sa liste appelée Koézion spiritaine.

Plusieurs élus de la CTM, ainsi que le co-président de Peyi-a Marcelin Nadau étaient présents hier matin à la salle Georges Fitt-Duval dans le bourg du Saint Esprit.

"Je propose aux Spiritains ma disponibilité. Je serai bientôt à la retraite donc je serai tous les jours en mairie. Je suis une femme de parole et à la différence du maire sortant, je suis une militante", a lancé Maryse Plantin.

Elle est au micro de Daniel Zobéïde :

Enfin dans ce ballet des présentations de listes et de candidatures, Miguel Laventure a finalement pris la décision de se présenter à Fort-de-France. Article à lire sur RCI Martinique.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.