Objectif CTM : Jenny Dulys-Petit veut constituer "un nouveau pôle politique" en Martinique

Par 21/01/2021 - 07:59 • Mis à jour le 21/01/2021 - 07:57

Alors que la date des élections pour le renouvellement de la collectivité territoriale de la Martinique n'a pas encore été fixée, le personnel politique se positionne progressivement. Jenny Dulys-Petit, la maire du Morne-Rouge, organise un rassemblement informel ce samedi (23 janvier 2021).

    Objectif CTM : Jenny Dulys-Petit veut constituer "un nouveau pôle politique" en Martinique

Dans un courrier censé rester discret, Jenny Dulys-Petit, première magistrate du Morne-Rouge, invite les élus de Martinique à une réunion informelle dans sa commune ce samedi.

Alors que son mouvement "Osons Oser pour la Martinique" a été cité parmi les membres de l'alliance Ensemble Pour une Martinique Nouvelle dont il fait parti depuis 2010, l'appel Jenny Dulys-Petit interpelle forcément.

D'autant plus que le texte est loin d'être abstrait. La mairesse qui est également conseillère territoriale d'opposition plaide pour un remodelage du paysage politique martiniquais.

Le temps est donc venu pour la constitution d'un nouveau pôle politique regroupant des hommes et des femmes (toutes tendances politiques), déterminés à changer la MARTINIQUE et à lui donner un avenir paisible et prospère ; ce qui est souhaitable et largement possible

Dans ce courrier, la première magistrate rubimornaise regrette "la division, voire certains comportements individuels" et "les rivalités politiques Indépendantistes et Autonomistes".

Pour Jenny Dulys-Petit, ces traits qui ont marqué le paysage politique martiniquais au cours des deux dernières décennies ont empêché la bonne gestion du territoire et son développement.

 Les rivalités politiques Indépendantistes et Autonomistes ont dominé le débat politique ; avec une conséquence préjudiciable à la vie démocratique : une abstention massive aux élections

Pourtant, selon Jenny Dulys-Petit, les idées qu'elle défend depuis toujours ont largement triomphé dans l'opinion.

La division, voire certains comportements individuels, nous ont empêchés d'avoir la gestion des Grandes Collectivités de la MARTINIQUE, alors que nos idées, centrées sur le maintien de la MARTINIQUE dans la FRANCE, et dans l'EUROPE, tout en portant haut et fort notre identité ont triomphé

C'est donc forte de cette analyse que Jenny Dulys-Petit a lancé cet appel à une rencontre informel entre élus ou leurs représentants.

Interrogée ce jeudi matin par Jean-Marc Pulvar sur ses ambitions, la mairesse du Morne-Rouge a assuré qu'elle ne prendrait la tête d'aucune liste en vue du renouvellement de la CTM.

Ce sera non. Je ne veux pas mener de liste pour la Martinique. Je le dis et je le répète, je n'ai pas cette prétention. Je n'ai aucune prétention pour un grand poste politique dans ce pays. Ni députée, ni sénatrice

 Jenny Dulys-Petit a tenu à rester très discrète sur les invités et sur ceux qui ont déjà accepté de venir au Morne-Rouge pour cette réunion qui doit se tenir à huis clos au Millenium à 10 heures ce samedi.

Ecoutez l'entretien entre Jenny Dulys-Petit et Jean-Marc Pulvar :

 

Tags