Ségolène Royal quitte la Martinique direction la Guyane

Par • Mis à jour le 16/03/2017 - 00:59

Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat a quitté la Martinique après une visite de 24 heures (du 14 au 15 mars 2017). Elle a consacré son dernier après-midi à la protection des espaces maritimes. Elle est attendue jeudi 16 mars 2017 en Guyane.

    Ségolène Royal quitte la Martinique direction la Guyane
La deuxième journée de visite de la ministre de l’Environnement était consacrée essentiellement au monde aquatique.

Ce matin, mercredi 15 mars 2017, elle a rencontré les acteurs du réseau Protection des Espaces Maritimes sur la frégate Germinal, à quai à Fort-de-France.

Cet après-midi, à 15 heures, Ségolène Royal s’est rendue en préfecture pour une réunion concernant le futur du parc naturel du Marin.

A l’issue de cette rencontre, qui a duré plus longtemps que le temps imparti, aucune date n’a été fixée concernant l’entrée en service de ce parc. La ministre a tout de même constaté les avancées du projet, qui a un an d'avance par rapport à l'echéancier originel.
Un projet qui sera déposé à l'UNESCO le 1er février 2018 pour faire partie de son patrimoine.

Selon le Président du Parc Naturel Régional de Martinique Louis Boutrin, ce projet va concerner entre 70 et 80 000 personnes. La ministre présentera en octobre prochain le dossier afin de valider ou non le plan de gestion.



Ségolène Royal s’est ensuite rendue à la mairie de Fort-de-France pour faire un point sur les véhicules hors d’usages qui polluent la Martinique.

Hier, mardi 14 mars 2017, la ministre a entre autre, inauguré la Maison de la Mangrove aux Trois-Ilets.

Xavier Chevalier et Peggy Saint-Ville