Changer d'île

Serge Larcher répond à Yvon Pacquit

Par Karl Lorand et Florin Hossu / RCI.FM / 10/08/2017 - 13:11

[Audio] Le sénateur Serge Larcher sort de son silence. Mis en cause par Yvon Pacquit dans le processus de sélection des candidats aux sénatoriales du PPM, le parlementaire défend l'action du comité. Il répond longuement à Florin Hossu.

Serge Larcher, sénateur sortant du PPM, sort de son silence. Mis en cause dans son rôle de président et rapporteur de la commission d'investiture du parti en vue des élections sénatoriales de septembre, il rejette les accusations d'Yvon Pacquit. Ce dernier, candidat déçu à l'investiture, assurait sur l'antenne de RCI que le sénateur sortant avait influencé le comité national du PPM en sa défaveur.

"Je ne suis que le raporteur d'un travail qui a été fait sérieusement et honnêtement. Nous n'avons reçu aucune consigne, ni recommandation", se défend Serge Larcher. Il ajoute : "chaque candidat a été auditionné par le comité national qui a choisi Cathrine Concone".

Serein quant au rôle qu'il a joué dans le processus de sélection Serge Larcher ajoute : "j'ai ma conscience pour moi. Je n'ai rien à gagner et rien à perdre".

Selon Yvon Pacquit, le sénateur sortant aurait orienté le comité national du PPM a travers la présentation du rapport de la commission d'investiture. L'ancien maire du Diamant en rigole : "C'est me donner beaucoup de pouvoir d'influence. Mon rapport a été voté à l'unanimité. Il faut avoir le respect de la démocratie".

Et de faire la leçon au candidat déçu : "si on est dans un club on fait ce qu'on veut, si on est dans un parti on respecte les règles du parti. Point barre".

Ecoutez l'intégralité de l'entretien de Serge Larcher. Il répond à Florin Hossu :

 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.