Serge Letchimy conduira t-il la liste de l’alliance « Ensemble pour une Martinique Nouvelle »?

Par • Mis à jour le 10/04/2015 - 13:57

Dans le débat sur le scrutin pour la mise en place de la future assemblée de Martinique, les états majors politiques ont déjà fait leur choix. Chez les partisans du MIM et leurs alliés, c’est Alfred Marie Jeanne qui sera leur leader. A droite, tout semble être en faveur de Yann Monplaisir; GRS et le Modémas se sont inscrits dans une démarche sur laquelle ils ne devraient pas tarder à communiquer tandis que Martinique Nouvelle semble conforter son leader Serge Letchimy. Après le PPM plusieurs partenaires de l’Alliance ont fait le choix du Président du PPM pour mener la liste, une tête de liste qui devra être entérinée dans les jours à venir.

    Serge Letchimy conduira t-il la liste de l’alliance « Ensemble pour une Martinique Nouvelle »?
C’est le calendrier qui avait été établi : la tête de liste doit être désignée au plus tard au mois d’avril; passée cette date les partenaires de l’alliance pourraient poursuivre les discussions sur les projets d’avenir.
Pour les principaux partenaires de l’alliance "Ensemble pour une Martinique Nouvelle " c’est Serge Letchimy qui doit piloter la liste. Après avoir été plébiscité par son parti ( le Parti Progressite Martiniquais), Serge letchimy bénéficie maintenant du soutien de "Bâtir", des socialistes et puis... plus récemment de "Vivre à Schoelcher" pour conforter une politique ambitieuse en faveur du développement de la Martinique. Manquent à l’appel le rassemblement des forces Lorrinoises qui - de toute évidence - défendra la candidature du président du PPM; de même que le parti de Chantal Meignan qui a récemment intégré l’alliance, et "Osons Oser" qui avait été le premier parti à droite à rejoindre le mouvemente. N'oublions pas d’autres mouvements qui pourraient aussi embarquer si l’on se réfère aux déclarations de Joseph Péraste lors du rassemblement de l’alliance en février dernier.
On peut d’ores et déjà dire que les grandes manœuvres ont commencé, il en est de même pour les grandes déclarations et les prises de position. Le week end dernier Bruno Nestor Azérot en a profité pour régler ses comptes avec Claude Lise et Alfred Marie Jeanne sur la circonscription du Nord. On verra dans deux semaines si le président du MIM cède aux prétentions du maire de Sainte - Marie relayée par Jean Philippe Nilor et leurs amis du G20 (demande qu’Alfred Marie Jeanne a déjà rejetée) ou si on dépassionne le débat dans" l’intérêt du peuple" toujours selon le maire de Sainte-Marie.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar