Tensions à la CTM : Yan Monplaisir et Alfred Marie-Jeanne ne se comprennent plus

Par 06/06/2020 - 12:58
01/01/2020 - 00:00

Dans un courrier du premier vice-président de l’Assemblée de Martinique au président du conseil exécutif, Yan Monplaisir, dit ne plus supporter les méthodes d’Alfred Marie-Jeanne.

    Tensions à la CTM : Yan Monplaisir et Alfred Marie-Jeanne ne se comprennent plus

« Voilà plus de 28 jours que je vous ai sollicité pour une audience afin d’échanger sur plusieurs points qui me semblaient fondamentaux pour accompagner la gestion de la crise, dont nous savons qu’elle a impacté et impactera sévèrement les Martiniquaises et les Martiniquais. Or à ce jour, je n’ai toujours pas de date ».

C’est ainsi que commence le courrier que Yan Monplaisir a adressé à Alfred Marie-Jeanne. Serait-ce la goutte d’eau qui aurait fait déborder le vs, il semble que oui. La coalition majoritaire « Gran sanblé pou ba péyi’a an chans » est sur le point de voler en éclats. Yan Monplaisir, premier vice-président de l’Assemblée de Martinique indique sur trois pages de courrier les nombreuses choses qu’il reproche au président du conseil exécutif, Alfred Marie-Jeanne.

« Il est vrai que pendant quatre ans j’ai privilégié la cohésion, la stabilité institutionnelle et le travail des membres de mon groupe au sein de cette majorité, notamment parce qu’elle installait un nouvel outil. »

Yan Monplaisir reproche au président de la CTM, un manque d’échanges et d’informations. Tout au long de cette mandature, il a soumis plusieurs propositions argumentées qui me semblent désormais cruciales pour réussir le pari de la relance :

  • La réduction et le respect des délais de paiements et l’automatisation des intérêts moratoires 
  • La gestion dynamique du patrimoine de la Collectivité 
  • L’investissement dans les réseaux d’eaux et assainissement
  • La mise aux normes PMR des établissements publics 
  • La mise en place du Fonds JEREMIE 

« Enfin, je suis très inquiet de constater que, même à l’occasion d’une crise sans précédent, qui devrait nous inviter à faire corps pour soutenir la Martinique, nombre d’élus de cette Collectivité, et nombre de socioprofessionnels qui me le remontent, se retrouvent face à un mur et un responsable de l’Exécutif qui pratique l’exercice solitaire du pouvoir »

Yan Monplaisir s'exprime sur la situation, face à Pascale Lavenaire

 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.