Trois cents agents de la CTM seront titularisés cette année, selon l'UNSA Territoriaux

Par 29/01/2021 - 16:14
01/01/2020 - 00:00

Invité de la rédaction sur RCI ce vendredi 29 janvier, le syndicat UNSA territoriaux a affirmé qu'environ 300 agents contractuels de la CTM seraient titularisés prochainement. Une mesure classique, selon le syndicat, à l'approche des élections territoriales.

    Trois cents agents de la CTM seront titularisés cette année, selon l'UNSA Territoriaux

Un plan de titularisation d’un peu plus de 300 agents à la Collectivité Territoriale de Martinique : c’est le syndicat UNSA Territoriaux qui l’a annoncé ce vendredi matin sur RCI.

Ce dossier concerne des agents contractuels qui n’ont pas cessé de dénoncer leur statut précaire : ils ne pouvaient pas, par exemple, contracter un prêt bancaire pour financer l’achat d’une voiture ou d’une maison. Des situations sociales fragiles pour ces agents qui s’en remettaient à leurs organisations syndicales, afin d'améliorer leur condition sociale pour mieux préparer leur avenir professionnel.

Selon l’UNSA territoriaux, ce dossier est désormais sur le bureau d'Alfred Marie-Jeanne. Le président du conseil exécutif entend bien clore ce chapitre par une vague d'embauche, comme l'explique Hugo Meslien : « On s'y attendait, parce que nous sommes à la veille d'une élection, on s'attendait à ce qu'il y ait une mesure. C'est l'habitude, pas uniquement dans la collectivité, mais également dans une mairie, dans une commune, on régularise. »

« En tout cas pour nous, c'est une très bonne nouvelle, puisqu'il aurait annoncé 50, on serait monté au créneau, mais dans un premier temps, il avait annoncé un chiffre de 245 jusqu'à 2017, il est allé jusqu'à 2018, ce qui nous laisse penser que l'on sera à plus de 300. Et il a même dit, c'est tout à son honneur, que s'il y avait des gens qui étaient oubliés, qu'on le lui fasse savoir pour qu'ils soient intégrés. Donc, en fait, rien n'est fermé » poursuit M. Meslien.

Ces titularisations pourraient commencer au 1er mai 2021, avec un certain nombre de critères, comme le précise Mireille Cinna, de l'UNSA Territoriaux : « Comme c'est une mesure venant directement du président, ils ont arrêté des modalités, donc tout le personnel présent depuis le 31 décembre 2018, mais aussi les personnels en fonction de façon continue dans les postes. »

 

Retrouvez l'intégralité de l'entretien ci-dessous :

 

 

Tags