Une quadrangulaire au second tour des élections territoriales

Par 20/06/2021 - 23:56 • Mis à jour le 20/06/2021 - 23:46

Comme attendu, il faudra un second tour pour désigner la liste qui dirigera la Collectivité Territoriale de Martinique. À l'issue du premier tour, Serge Letchimy décroche la première place mais devra composer avec une quadrangulaire.

    Une quadrangulaire au second tour des élections territoriales

Deux enseignements sont à tirer de ce premier tour des élections territoriales 2021. C'est d'abord l'abstention record qui a marqué les esprits. Le taux de participation final s'établit à 32,45%

Tous les observateurs et tous les candidats ont déploré ce manque de participation de la part la population. La pluie, la fête des pères, les premières communions ont été avancées comme explication. Néanmoins pour Justin Daniel, les raisons sont sans doute plus profondes et expriment une fatigue démocratique.

TAUX-PARTICIPATION-2021-Site.jpg

"Il y a une grosse fatigue démocratique. Il y a un désintérêt pour le débat public. Les candidats ont fait beaucoup de bruit de fond mais tout cela n'a pas payé ce soir. Il y a cette désaffection à l'égard du débat public mais aussi du personnel politique. Ce soir tout le monde devra en tirer des leçons pour l'avenir", estime Justin Daniel.

"Les martiniquais ne se retrouvent pas dans les institutions. Ils estiment que les institutions ne répondent pas à leurs attentes", ajoute-t-il.

"Les électeurs ont perdu leurs repères face à la profusion de listes. Cette multiplication de liste est aussi un signal. Cela signifie que du côté du personnel politique, il y a une insatisfaction par rapport au personnel politique en place", précise Justin Daniel.

"Ce qui m'a frappé dans cette campagne, on a l'impression que tout le monde dégageait les mêmes priorités. Faute d'anticipation, nous avons été rattrapés par des urgences. Tout le monde tient donc les mêmes propos mais personne n'est d'accord", analyse Justin Daniel.

Le second enseignement c'est que ce scrutin à 14 listes a accouché d'une quadrangulaire entre des adversaires qui se connaissent bien.

Ainsi, Serge Letchimy retrouvera Catherine Conconne qui l'a secondé à la tête de la Région entre 2010 et 2015, tandis qu'Alfred Marie-Jeanne fera face à Jean-Philippe Nilor dont il a façonné une partie de la carrière politique.

Victorieux dans trois sections sur quatre, le Sud restant aux mains d'Alfred Marie-Jeanne, Serge Letchimy est en ballotage favorable. Il compte néanmoins 5 535 voix d'avance sur le patron du MIM.

>>>Retrouvez tous les résultats commune par commune<<<

Néanmoins, le jeu des possibles alliances ainsi que de possibles désistements sont toujours à envisager. Certes rien n'indique le scénario surprenant de l'entre deux tours de 2015 pourrait se reproduire mais aucune surprise n'est à écarter.

Yan Monplaisir qui aurait pu faire valoir une possible fusion n'a pas franchi la barre des 5%. 

La campagne du second tour devrait être particulièrement animée. L'enjeu sera pour tous les candidats de tenter de réconcilier la population avec son devoir civique qu'elle a boudé de façon significative ce dimanche.

Tags