[Vidéos] La majorité territoriale éclate sous la pression de l'eau de Séguineau

Par 01/07/2020 - 10:16
01/01/2020 - 00:00

La réunion plénière de la CTM qui s'est déroulée hier a été le théâtre d'échanges houleux entre la majorité et l'opposition mais aussi au sein même du groupe majoritaire.

    [Vidéos] La majorité territoriale éclate sous la pression de l'eau de Séguineau

La pression autour du dossier Séguineau a tendu radicalement les échanges entre les conseillers territoriaux de l'Assemblée de Martinique. Les élus de la majorité et de l'opposition n'ont pas retenu leurs mots.

La question n'était pourtant pas prévue à l'ordre du jour mais l'élu de l'opposition, Fred Lordinot a demandé à connaître l'avancée des négociations entre l'exécutif et le propriétaire du terrain où passe la conduite d'eau de Séguineau. Il a surtout demandé où en était l'application de la délibération votée par l'Assemblée et qui arrêtait une indemnisation de 255 000 euros en faveur de Bernard Bally.

Une partie de la majorité a voté en faveur de cette requête. Claude Lise, Yan Monplaisir ou encore Denis Louis Régis se sont prononcés en faveur de la proposition de Fred Lordinot, arguant que le refus d'Alfred Marie-Jeanne d'exécuter la décision de l'Assemblée relevait du déni de démocratie.

Yan Monplaisir pourtant lié au président de l'exécutif par un contrat de gestion a expliqué son vote dans une longue tirade

Marie-Line Lesdema s'est quant à elle exprimé sur son traitement au sein de la majorité

Les échanges se sont particulièrement tendus entre les élus de la majorité

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.