24 bâtiments seront sécurisés grâce au plan séismes Antilles

Par Karl Lorand 20/04/2021 - 13:46
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Le gouvernement vient d'affecter 50 millions d'euros via France Relance pour accélérer le plan séisme Antilles (PSA). En Martinique, 24 bâtiments et trois centres hospitaliers sont concernés.

    24 bâtiments seront sécurisés grâce au plan séismes Antilles

Les centres hospitaliers de Saint Esprit, du François et de Rivière-Salée seront étendus et reconstruits partiellement pour un financement de 16,3 millions d’euros. 24 bâtiments public utiles en matière de gestion de crise, comme les gendarmeries du Lamentin et de la Trinité, feront aussi l’objet de travaux afin d’en améliorer la résilience.

Voici les projets que viendront financer en Martinique, les 50 millions d'euros du plan France Relance alloués au plan séisme Antilles.

Découvrez la liste des bâtiments concernés.

  • COMMUNE DE FORT DE FRANCE :

3 bâtiments sur le site de la Gendarmerie « Redoute »

3 bâtiments Police Nationale : CDI « Quartier Gerbault », OCRTIS « Fort St Louis », Commissariat Est « Quartier Dillon »

2 bâtiments de la préfecture :  COD/COZ « Erignac », le « Palais »

1 bâtiment DAAF « Jardin Desclieux »

1 bâtiment DRFiP « siège  Desclieux »

  • COMMUNE DU FRANCOIS :

1 bâtiment CH « Le François »

  • COMMUNE DU LAMENTIN :

6 bâtiments sur le site de la Gendarmerie « Place d’Armes »

  • COMMUNE DU MARIN :

1 bâtiment sous-préfecture

1 bâtiment école « Cédalise »

  • COMMUNE DE RIVIERE SALEE :

1 bâtiment CH « M.Despinoy »

  • COMMUNE DE SAINT ESPRIT :

1 bâtiment CH « St Esprit »

  • COMMUNE DE SCHOELCHER :

1 bâtiment Rectorat « Terreville »

  • COMMUNE DE LA TRINITE :

 6 bâtiments sur le site de la   Gendarmerie, « Quartier la Crique »

1 bâtiment école « Pelletier »

"Les opérations financées s'inscrivent dans un programme de travaux plus vaste, d'un montant total de 135 millions d’euros. C’est autant de moyens mis en œuvre pour soutenir le secteur du bâtiment et des travaux publics, et donc toute l’économie locale, sous l’impulsion de France Relance", explique Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer.

"Le plan de relance permettra de financer des travaux pour lutter contre les cyclones en plus des séismes sans attendre l’inscription des normes paracycloniques dans la réglementation", ajoute Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.

Tags