Dorian : les Bahamas vivent une catastrophe

Par • Mis à jour le 02/09/2019 - 15:23

Rétrogradé en catégorie 4, l’ouragan Dorian, le plus violent jamais enregistré depuis 40 ans a dévasté l’archipel des Bahamas. Un jeune garçon a perdu la vie dans le nord ouest des Iles Abacos. Il est pour l’instant la première victime recensée de cette catastrophe naturelle. L’ouragan devrait ensuite se diriger vers la côte est de la Floride mais nous ne savons pas encore avec quelle intensité.

    Dorian : les Bahamas vivent une catastrophe

Le petit Latchino MacIntosh, âgé de 8 ans tentait de trouver un abri avec sa famille avant de périr noyé. Sa sœur reste portée disparue.
Voici le récit du drame par la grand-mère du jeune garçon reporté par Eyewitness News.

On ignore pour l’heure le nombre de victimes, mais un premier bilan matériel porte à 13 000 le nombre de maisons détruites, laissant d’innombrables bahamiens à la rue.« Nous sommes face à un ouragan comme nous n’en avons jamais vu dans l’histoire » a affirmé le premier ministre Hubert Minnis.

Jenise Fernandez est journaliste pour la chaîne locale américaine WPLG, membre du réseau ABC et basée à Miami en Floride.
Elle était en direct ce matin depuis les Bahamas, quelques heures avant que le signal ne soit interrompu.

Genea Noël Ferguson est journaliste pour Ew News aux Bahamas, elle a livré son témoignage depuis la capitale à Cédric Catan.

L’ouragan Dorian poursuit sa course ravageuse et pourrait longer les côtes de la Floride jusqu’à la Caroline du Nord. Dans le sud du Sunshine State, les habitants ont sécurisé leurs maisons et commencent à évacuer.

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.