Hugo, Dean, Maria : l'origine de ces noms d'ouragans

Par 17/08/2021 - 17:47 • Mis à jour le 17/08/2021 - 17:41

C’est le National Hurricane Center (Miami) qui est à l’origine de ce système de dénomination en vigueur dans la zone Atlantique et Pacifique Est. Un moyen mis en place notamment pour mieux communiquer auprès du grand public sur ces phénomènes majeurs.

    Hugo, Dean, Maria : l'origine de ces noms d'ouragans

Pourquoi donner un prénom à une tempête ? 

La raison est simple : l’utilisation de prénoms courts pour désigner ces phénomènes cycloniques facilite la mémorisation et la communication. Après avoir expérimenté l’usage des noms de saints, des coordonnées géographiques ou encore de l’alphabet phonétique de l’armée américaine, l’emploi de prénoms familiers (d’abord féminins) se généralise vers le milieu du XXème siècle. Moins confuse, cette technique se pérennise et, en 1978, le système actuel de dénomination voit le jour.

Comment sont choisis les prénoms? 

Un nom est donné à un système tropical quand il passe au stade de tempête (vents > 62km/h). Ce nom est tiré d’une série de 6 listes de 21 prénoms, alternant féminin et masculin et rangés par ordre alphabétique (sans Q, U, X, Y et Z qui n’offrent que peu de choix). Les années paires, le premier prénom est masculin ; les années impaires, il est féminin. Si les 21 prénoms s’épuisent au cours d’une saison cyclonique, c’est l’alphabet grec qui prend le relais.

Reprises tous les 6 ans, ces listes peuvent cependant être modifiées. En effet, si les pertes humaines et les dégâts matériels causés par un ouragan sont trop importants et son souvenir particulièrement douloureux, les états peuvent demander de retirer son nom de la liste. Ainsi, des prénoms tels que Beulah, Hugo, Katrina ou encore Dean ont été rayés et remplacés.

Qui décide de l'apellation? 

C’est le National Hurricane Center (Miami) qui est à l’origine de ce système en vigueur dans la zone Atlantique et Pacifique Est et qui en est aujourd’hui le centre régional responsable. C’est toutefois à l’Organisation Météorologique Mondiale que revient la tâche d’établir et d’actualiser les listes.

Consulter les listes des prénoms : https://www.nhc.noaa.gov/aboutnames.shtml

Tags