Intempéries : le Nord-Atlantique sous les eaux

Par 10/11/2020 - 22:08
01/01/2020 - 00:00

L'inquiétude est palpable dans le Nord de l'île alors que de nouvelles pluies - moins intenses - sont attendues durant la nuit . Ce mardi 10 novembre les glissements de terrain et la montée des eaux ont provoqué de nombreux dégâts. Les pompiers ont pris en charge plus d'une dizaine de personnes.

    Intempéries : le Nord-Atlantique sous les eaux

La journée a été harassante pour les équipes du Service Territorial d'Incendie et de Secours. Les pompiers de Martinique ont été fortement mobilisés dans le Nord-Atlantique pour dégager plusieurs routes entravées par des éboulements. En fin de journée, à Dominant au Gros-Morne, il a fallu procéder en urgence à l'évacuation d'une dizaine d'habitants dont les maisons menaçaient de s'effondrer.

À Dominante au Gros-Morne , huit maisons ont été évacués
À Dominant au Gros-Morne, une dizaine d'habitants a été évacuée

Au Robert, la brusque montée des eaux en fin d'après-midi a surpris certains automobilistes. Des badauds n'ont pas hésité à se porter à leur secours avant que les pompiers ne procèdent à leur prise en charge.

Toujours au Robert, au niveau du radar dans le sens Pelletier-Robert l'eau est montée très brusquement en fin d'après-midi.

La nuit s'annonce longue pour les sapeurs-pompiers : les opérations de reconnaissance se poursuivent sur les zones d'éboulements. Les nouvelles pluies annoncées ne devraient rien arranger à la situation, même si, selon Météo France, elles devraient nettement s'atténuer dès le milieu de la nuit. 

Côté réseau routier, des éboulements ont été constatés à plusieurs endroits mais le point noir reste la RN1. Si la situation a pu être rétablie dans la journée au niveau de Belle-Étoile à Sainte-Marie, la circulation restait en revanche toujours impossible en début de soirée à hauteur de Haugrain et sur la portion entre Robert et Trinité au niveau de la rivière du Galion qui est sortie de son lit, selon les précisions données par Marc Mongis , directeur général adjoint en charge des infrastructures à la CTM. Les équipes de la collectivité sont d'ailleurs à pied d'oeuvre pour tenter de rétablir la situation mais les conditions météo rendent difficiles les interventions de nuit.

La prudence reste donc de mise et la population est invitée à limiter ses déplacements. Pour rappel, la Martinique est ce soir (mardi 10 novembre) en vigilance orange et toujours en confinement.  

Tags