Intempéries : les agriculteurs du Nord durement touchés

Par 13/11/2020 - 16:04
01/01/2020 - 00:00

Après la météo dantesque des derniers jours, les agriculteurs du Nord dressent le bilan des pertes : une grande partie des productions prévues pour les fêtes de fin d'année ont été anéanties par les torrents d'eau.

    Intempéries : les agriculteurs du Nord durement touchés

Après un carême particulièrement sec, les agriculteurs avaient espéré une nature plus clémente pour leurs récoltes : malheureusement dans le Nord, les pluies diluviennes ont ravagé de nombreuses exploitations. L'heure est désormais au bilan et le coût des pertes peut vite grimper : c'est le cas d'Eric Kiaylouca, qui a perdu plus de 50000 euros de piments, aubergines, courgettes et concombres, emportés par les eaux. « Quand nous sortons du Covid, de la sécheresse, on arrive à cette catastrophe naturelle... Il faut vraiment du courage et que l'on aime son métier pour retrousser ses manches et recommencer à travailler », explique cet agriculteur à l'Anse Charpentier, qui précise attendre encore des aides.

Cette catastrophe a surpris plus d'un exploitant par sa rapidité. « J'avais 1500 pieds (de groseilles), tout est parti en l'espace de quelques minutes », déplore Yvette Juste, installée à l'habitation Merveilleuse. Ses fruits étaient déjà presque à point pour décembre, quelques jours après le déluge, elle tente de sauver ce qu'elle peut.

Ses professionnels seront accompagnés par la chambre d'agriculture, en attendant l'arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle. Si ce dernier est validé, ces agriculteurs pourront être mieux indemnisés en attendant que les terrains aient dégorgé pour reprendre leurs cultures.

 

Le reportage avec ces agriculteurs du Nord de Jessica Dantin :

 

Tags