La qualité de l'air demeure mauvaise : la procédure d'alerte est activée

Par • Mis à jour le 30/09/2019 - 11:33

L'épisode de pollution atmosphérique qui concerne la Martinique devrait se poursuivre durant ces prochaines 48 heures. Madinair a donc activé une procédure d'alerte.

    La qualité de l'air demeure mauvaise : la procédure d'alerte est activée

Avec 50 microgrammes de Particules fines PM10 par mètre cube d'air, l'atmosphère de la Martinique est particulièrement polluée depuis ce week-end. Un nuage de brume de sable étouffe notre île et ne semble pas pressé de partir.

L'indice Atmo est de 8 ce lundi et sera de 7 mardi. Cet épisode qui s'étend sur la durée a contraint Madininair à mettre en place la procédure d'alerte. "La brume de sable qui intéresse notre territoire depuis plusieurs jours persiste. Les concentrations en particules fines devraient avoisiner le niveau du premier seuil sanitaire (50 µg/m3). Face à la persistance du phénomène, Madininair maintient active la procédure d’alerte sur persistance", explique l'association.

Les personnes vulnérables (enfants, personnes âgées, femmes enceintes, personnes souffrant de maladie respiratoires) doivent éviter les déplacements sur les grands axes routiers aux heures de pointe. Les activités physiques leur sont également déconseillées. Pour rappel, les brûlages de déchets verts sont interdits.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.