La qualité de l'air est toujours très dégradée (et ça devrait empirer)

Par • Mis à jour le 17/06/2019 - 08:34

La qualité de l'air se dégrade à nouveau. Un nuage de brume de sable provoque une montée des taux de particules fines. Une procédure d'alerte est mise en place dès ce lundi (17 juin 2019).

    La qualité de l'air est toujours très dégradée (et ça devrait empirer)

C'est ce mardi que l'épais nuage de brume de sable devrait traverser notre région. Madininair, l'association chargée de mesurer la qualité de l'air, prévoit un indice atmo de 10. Il s'agit du plus haut niveau sur l'échelle de valeur utilisée par l'association.

Une procédure d'alerte a d'ores et déjà été activée en prévision de cet épisode de pollution atmosphérique. En effet, le risque de dépassement des seuils sanitaires est avéré. La concentration de particules fines dans l'air dépassera les 80 microgrammes par mètre cube d'air dans les prochaines 24 heures.