Le mois de décembre le plus chaud depuis au moins 70 ans

Par • Mis à jour le 01/01/2020 - 07:34

Le mois de décembre 2019 restera dans les annales météorologiques comme le mois de décembre le plus chaud jamais enregistré par Météo France en Martinique.

    Le mois de décembre le plus chaud depuis au moins 70 ans

Durant le dernier mois de l'année 2019, la température moyenne à la station météorologique du Lamentin était de 30,4 degrés.

C’est la première fois en 70 ans de mesure qu’il fait aussi chaud en Martinique en décembre.

"Cette chaleur, à vrai dire, persiste depuis le mois de septembre. La moyenne des températures maximales sur les 4 derniers mois (de septembre à décembre) est la plus élevée jamais enregistrée : 31,5°c au Lamentin. Le thermomètre a dépassé la barre des 30 degrés quasiment tous les jours : 115 jours sur 122. Les températures restaient également très élevées la nuit (23,9°C de moyenne)", explique Météo France.

La fin d'année a également été bien plus ensoleillée que d’habitude. Le soleil a brillé en moyenne 7 heures par jour sur cette période au lieu de 6,3 habituellement. "Ce n’est arrivé que 2 fois en 25 ans d’avoir autant de soleil durant les 4 derniers mois (en 2009, mais il faisait moins chaud)", précisent les météorologues.

Un déficit pluviométrique inquiétant


Sur cette période, on enregistre un déficit pluviométrique. Il est tombé 873 mm en 4 mois au lieu de 928 (seul le mois d’octobre a été excédentaire).

La pluviométrie de décembre est relativement conforme à la normale à l’aéroport : 148mm, tombés essentiellement en première partie du mois. À noter que les alizés soufflent plus fort que d’habitude pour les Avents, accentuant l’évaporation.

Cette nouvelle s'inscrit dans une crainte de sécheresse sur l'ensemble de l'Arc Antillais. L'Organisation Mondiale de la Santé a d'ailleurs placée la Martinique et la Guadeloupe sous surveillance comme les autres îles de la région. Après une année 2019 marquée par un carême particulièrement sec, les effets de cette saison humide mitigée pourraient se faire sentir dès les premières semaines du carême 2020.

On se souvient que les réserves d'eau, notamment le barrage de la Manzo avaient été mises à rude épreuve au premier semestre 2019. De surcroît, plusieurs incendies s'étaient déclarés notamment sur la face nord caraïbe de la Martinique.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.