Les communes se préparent au passage du mauvais temps

Par 27/09/2016 - 19:10 • Mis à jour le 27/09/2016 - 19:10

Le passage de la Martinique en vigilance orange à l'approche d'une forte onde tropicale met certaines municipalités sur le qui vive. Au Lorrain où des fortes pluies ont provoqué de gros dégâts au début du mois de septembre, le personnel de la commune se prépare. C'est aussi le cas à Rivière-Pilote où le souvenir des inondations de novembre 2015 est toujours présent.

    Les communes se préparent au passage du mauvais temps
"Alerte Orange : préparez vous !" disent les bulletins de Météo France et de la préfecture depuis ce mardi (27 septembre 2016) à la mi journée. Au Lorrain, le personnel municipal est déjà en ordre de bataille. La commune du nord atlantique a été touchée le 4 septembre dernier par de violentes pluies. Des glissements de terrain avait provoqué d'importants dégâts.

"On se prépare sereinement. Nous vérifions tout ce qui est matériel comme les tronçonneuses, élagueuses, tractopelles et tous les outils qui nous seront nécessaires pour l'après évènement. Nous mettons à l'abri tout ce que nous avons à mettre à l'abri notamment parce que nos services techniques ont connu des inondations dernièrement. Les véhicules sont mis à l'abri. Le matériel est mis en hauteur. Suites aux derniers évènements nous avons déjà fait un tour des routes. Nous sommes en train d'intervenir sur certains points. Nous poursuivons ce travail là", indique Stève Canantère, directeur adjoint du service technique.

Plan de sauvegarde à Rivière-Pilote

Commune à risque au niveau des inondations, Rivière-Pilote se prépare également au passage du mauvais temps dans les 24 heures à venir. "Nous sommes déjà sur le terrain. Tous mes élus sont informés de manière à ce que nous puissions mettre en place le plus rapidement le plan de sauvegarde. Nous attendons avec un certaine sérénité. Nous conseillons à la population comme d'habitude de faire attention au niveau des cours d'eau si il pleut. Nous avons identifié les personnes vulnérables au niveau des quartiers", précise Raymond Théodose, maire de Rivière-Pilote.

Pour rappel la commune avait été victime de fortes inondations au mois de novembre 2016.

Karl Lorand, Yvone Guilon et Cédric Catan