L’observatoire volcanologique et sismologique de Martinique reste vigilant

Par 27/12/2020 - 09:40 • Mis à jour le 27/12/2020 - 09:29

Si l’activité sismique de la Montagne Pelée a fortement baissé la semaine dernière, le niveau de vigilance jaune est toujours maintenu. L’observatoire volcanologique et sismologique de Martinique (OVSM) reste donc sur le qui vive.

    L’observatoire volcanologique et sismologique de Martinique reste vigilant

L’observatoire volcanologique et sismologique de Martinique (OVSM) travaille en collaboration avec l’aide des scientifiques de Guadeloupe et de Paris pour surveiller et analyser de près les séismes qui secouent la région et plus encore ceux qui viennent de la Montagne Pelée.

Si la montagne est placée en vigilance jaune depuis le 4 décembre dernier, la semaine qui vient de s'écouler a vu l’activité sismique diminuer considérablement

Toutefois, la vigilance reste de mise à l'OVSM. Et si le travail d’interprétation des données scientifiques est essentiel, celui des équipes techniques l’est tout autant pour entretenir les différentes stations de surveillance.

"Il y a régulièrement des aller-retours en hélicoptère pour entretenir les stations, parce qu'il y a des batteries à changer, des panneaux solaires à nettoyer ou à débroussailler parce que la végétation pousse autour, et des sismomètres à réparer", indique Jordane Corbeau, post-doctorante en sismologie, et l’une des deux scientifiques qui analyse les données des stations de l’OVSM.

Ces recherches s'effectuent depuis les locaux de l’Observatoire. Ceux-ci avaient été installés initialement dans un bâtiment construit en 1932 et classé monument historique depuis 2012 situé sur le Morne des Cadets entre Saint-Pierre et Fonds Saint-Denis. Désormais, le nouveau bâtiment de l’OVSM, plus fonctionnel et entièrement vitré, se situe quelques mètres plus bas et fait face à la Montagne Pelée.

Tags