Montagne Pelée : baisse de la sismicité au cours de la dernière semaine de janvier

Par 30/01/2021 - 09:28
01/01/2020 - 00:00

L'observatoire volcanologique et sismologique de la Martinique a enregistré 14 séismes sous la Montagne Pelée au cours de la dernière semaine du mois de janvier (22 au 29 janvier 2021). C'est moins que la semaine précédente.

    Montagne Pelée : baisse de la sismicité au cours de la dernière semaine de janvier
©JD/RCI Martinique

Comme chaque semaine, l'observatoire volcanologique et sismologique de la Martinique publie son bulletin d'information sur l'activité de la Montagne Pelée.

Les nouvelles sont plutôt rassurantes pour cette dernière semaine du mois de janvier. Seuls 14 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 1 ont été enregistrés au cours des 7 derniers jours.

[Ils sont]localisés à faible profondeur à l’intérieur de l’édifice volcanique, entre 1800 m sous le niveau de la mer et 1000 m au-dessus du niveau de la mer. Cette sismicité de type volcano-tectonique, caractérisée par des signaux de hautes fréquences, est associée à de la micro- fracturation dans l’édifice volcanique.

Pour rappel, au cours de la semaine du 15 au 22 janvier 2021, le nombre de séismes observés sous la Pelée s'élevait à 36.

Au cours des 7 derniers jours, l’OVSM a enregistré 1 séisme isolé de type longue-période. Ce type de signal contenant des basses fréquences est associé à la migration de fluides dans l’édifice volcanique.

"Lors des phases de réactivation volcanique, il est fréquent que des périodes de plus forte activité sismique
alternent avec des phases de sismicité plus faible. La sismicité d’origine volcanique reste cependant
clairement au-dessus du niveau de base moyen enregistré entre le 1er janvier 2015 et avril 2019 (date du
début de son augmentation)",
précise l'observatoire.

Montagne Pelée

La Montagne Pelée est placée en vigilance jaune depuis le 4 décembre 2020. Les scientifiques ont fait ce choix compte tenu de l'augmentation de l'activité sismique sous le plus important massif montagneux de la Martinique. Cette recrudescence de séisme depuis avril 2019 correspond à une phase de réactivation du volcan.

Si le volcan montre des signes de réveil, il n'en demeure pas moins, comme l'on rappelé les scientifiques, qu'une éruption n'est pas à l'ordre du jour.

Tags