Pluies, vents et mer formée attendus sur la Martinique à l'approche d'une onde tropicale active

Par • Mis à jour le 28/09/2016 - 03:45

VIDEOS - La vigilance cyclonique orange est maintenue sur la Martinique ce mardi soir 27 septembre 2016 à l'approche d'une onde tropicale active en fin de nuit. Le phénomène devrait s'accompagner de fortes pluies et de vents violents. Il devrait entraîner une "mer formée". Une perspective qui a conduit le préfet de Martinique a annoncé la fermeture des établissements scolaires et des crèches.

    Pluies, vents et mer formée attendus sur la Martinique à l'approche d'une onde tropicale active
Elle n'est pas encore classée dépression et encore moins tempête tropicale voire cyclone. Reste que l'onde tropicale qui doit toucher la Martinique en fin de nuit du mardi 27 septembre au mercredi 28 septembre 2016 est assez menaçante pour qu'une veille active soit mise en place sous l'autorité du préfet de Martinique Fabrice Rigolet-Roze.

C'est la conjugaison de fortes pluies et de vents violents, ainsi qu'une mer formée, prévisibles qui a justifié le placement de l'île en vigilance orange cyclone dès la mi-journée.

Lors d'un point de presse en préfecture mardi en tout début de soirée, Guillaume Raymond, le chef du service interministériel de défense et de protection civiles (SIDPC) a fait le point de la situation à l'issue d'une réunion en présence du préfet. Une annonce : la fermeture de tous les établissements scolaires (écoles, collèges et lycées) ainsi que les crèches. En revanche, l'activité économique était maintenue jusqu'à nouvel ordre. Une nouvelle réunion des acteurs de "la veille active" était prévue ce mardi 27 septembre à 23:00 locales et une autre, mercredi matin à 5 heures.



Combien de temps cela va-t-il durer ?

David Ursulet, directeur de cabinet de la rectrice d'Académie, présent à la réunion en préfecture, a estimé que la réouverture des établissements scolaires pourrait intervenir jeudi matin, 29 septembre 2016, l'échéance du phénomène étant prévue mercredi en fin de nuit.
Mais tout cela reste hypothétique. Ce genre de phénomène évolue d'heure en heure et pas toujours dans le sens prévu.
En tout cas, la vigilance reste de mise pour la population martiniquaise. Elle est appelée à se tenir informée et à prendre les mesures d'usage face à l'arrivée d'un épisode météorologique de cette nature.



Jean-Philippe Ludon
@jpludonrci.