Un chantier à 5 millions pour protéger la plaine de Rivière-Salée des inondations

Par 10/09/2020 - 12:40
01/01/2020 - 00:00

La plaine de Rivière-Salée et la RN5 qui la traverse sont souvent le théâtre d'inondations qui coupent la circulation vers le sud. La CTM a entamé des travaux pour protéger les habitants du secteur et préserver le réseau routier.

    Un chantier à 5 millions pour protéger la plaine de Rivière-Salée des inondations

"Enfin !", diront certains. Après des années d'études, certaines entamées à l'époque où le conseil régional existait encore, des travaux commenceront d'ici la fin du mois dans la plaine de Rivière-Salée. L'Etat a également délivré l'autorisation de travaux au titre de la loi sur l'eau.

"D'ici 15 jours, la phase active du chantier démarre. Les études ont été faites par un bureau spécialisé à partir d'un certain nombre d'hypothèses. Nous espérons que ces hypothèses vont se vérifier dans la réalité. Nous avons regardé les plus hautes eaux sur les 50 dernières années. Les travaux seront basés sur ces hypothèses. Il y aura des endigages et les berges de certains cours d'eau seront rehaussées", a expliqué Daniel Marie-Sainte, conseiller exécutif de la CTM en charge des infrastructures.

Il s'agit d'assurer la mise hors d'eau de la RN5 mais également des quartiers environnants comme Petit-Bourg ou la cité de Tranquille à l'entrée du bourg de Rivière-Salée.

Le montant du chantier s'élève à 5 millions d'euros. Le premier lot de travaux comprend des curages préparatoires des cours d'eau du bassin versant de la Rivière-Salée.

Les travaux sont financés à hauteur de 72,5% par les fonds européens, 20% par l'Etat, 5% par la CTM, 1,5% par l'ODE et 1% par la ville de Rivière-Salée. "Il n'était pas facile d'obtenir les autorisations par rapport à la loi sur l'eau. Par ailleurs, au titre des fonds Barnier, l'Etat devait prendre en charge 50% de l'enveloppe. Nous n'avons pas obtenu ces fonds. Finalement, c'est sur un fonds FEI, géré par le ministère de l'Outre-mer, que le chantier sera financé. Un financement qui s'élève à 1 million d'euros sur les 5,2 millions que coûtent les travaux. Nous avons dû chercher des financements ailleurs", a détaillé Daniel Marie-Sainte.

Ce nouveau plan de financement sera soumis aux élus de l'Assemblée de Martinique au cours de la plénière du mois de septembre.

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.