COVID-19 : la quatorzaine change pour ceux qui arrivent en Martinique

Par 12/05/2020 - 17:06
01/01/2020 - 00:00

Désormais la quatorzaine en hébergement dédié (hôtel) n’est plus imposée aux passagers qui arrivent en Martinique. Néanmoins un système de contrôle à distance avec obligation de se faire dépister a été mis en place par l’ARS et les autorités compétentes.

    COVID-19 : la quatorzaine change pour ceux qui arrivent en Martinique

Le vol Air France, en provenance de Pointe-à-Pitre, est arrivé ce mardi 12 mai à 14 heures. Il s’agit de l’un des trois vols hebdomadaires de la compagnie durant le confinement. A bord une trentaine de passagers et des mesures sanitaires respectées.

Quelques uns ont débarqué à l’aéroport Aimé-Césaire au Lamentin. Puis le vol a continué sa route, destination la Guyane. Pour rappel,  les voyageurs doivent avoir un motif impérieux pour se déplacer. Tous les passagers ont été soumis à un contrôle de la température et à un questionnaire lors d’un entretien avec un médecin. Dans un communiqué, le préfet, Stanislas Cazelles, indique

Par ailleurs, les déplacements autorisés entre la Martinique et la France hexagonale restent limités aux seuls déplacements suivants :

  • motif impérieux d'ordre personnel ou familial
  • motif de santé relevant de l'urgence
  • motif professionnel ne pouvant être différé.

Une attestation de déplacement dérogatoire doit être présentée lors des contrôles d’embarquement et d'arrivée.

Un test de dépistage obligatoire

Le principe de la quatorzaine est maintenu par les textes. Le lieu de cette quatorzaine est laissé au choix du passager arrivant, il peut l'effectuer à son domicile ou dans un centre d'hébergement dédié (hôtel). La quatorzaine en hébergement dédié est fortement recommandée aux passagers dont les conditions de résidence présentent un risque sanitaire pour leurs proches. Les personnes qui vont à l'hôtel y resteront 2 à 4 jours, le temps d’effectuer le test de dépistage du COVID-19.

Ceux qui décident d'effectuer sa quatorzaine à domicile s'engagent à la respecter strictement et à répondre aux appels des autorités locales par lesquelles l'Agence Régionale de Santé (ARS). Une ordonnance est remise aux passagers pour effectuer un test PCR à l’hôpital de La Meynard à Fort-de-France ou en laboratoire privé durant la période de la quatorzaine.

La miistre des Outre-mer, Annick Girardin, a donné plus de précisions.

Commentaires

Salie (not verified)

Bonsoir,

Notre Préfet ne semble pas vouloir respecter l'avis du conseil constitutionnel en maintenant la mise en quarantaine "revue", comme une sorte d'assouplissement et respectueuse de l'individu alors qu'elle n'a pas lieu d'être dans la mesure où il est stipulé que "les dispositions concernant les mises en quarantaine ou en isolement des personnes entrant sur le territoire national ou arrivant en Corse ou dans une collectivité d’outre-mer, sans intervention du juge judiciaire, pour une durée de quatorze jours renouvelable au maximum un mois. Le Conseil a jugé qu’elles constituaient « des mesures privatives de liberté » et les a censurées. Il a rappelé que « la liberté individuelle ne peut être tenue pour sauvegardée que si le juge intervient dans le plus court délai possible ».

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/05/11/le-conseil-constitu…

Mar, 12/05/2020 - 18:16 Permalink

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.