COVID-19 : la situation continue de s'améliorer pour la Martinique

Par 30/05/2020 - 09:30
01/01/2020 - 00:00

Depuis ces dernières semaines, la baisse progressive des indicateurs de surveillance épidémique, témoigne d’une très faible dynamique de l’épidémie en Martinique. Même si de nouveaux cas sont encore détectés chaque semaine sur l'île, la propagation du virus continue de ralentir sur le territoire.

    COVID-19 : la situation continue de s'améliorer pour la Martinique

Actuellement la Martinique compte 200 cas confirmés de COVID-19. Depuis la levée du confinement, l’ARS en lien avec la Cellule régionale de Santé publique France et les partenaires locaux, investiguent les clusters (ou foyers de transmission, épisodes de cas groupés). Le contact-tracing et le dépistage des personnes contact permettent de les contrôler. A ce jour, aucun cluster n’a été notifié dans notre département. Aucun signalement n’a été enregistré entre le 18 et le 24 mai 2020.

A ce jour, aucun cas de COVID-19 n’est signalé dans les EHPAD de Martinique. Le nombre total de tests réalisés depuis le début de l’épidémie est de 4 356. Depuis le début de l’épidémie et jusqu’au 24 mai, 112 personnes ont été admises à l’hôpital parmi lesquelles 13 sont toujours hospitalisées. Depuis le 14 mai, il n’y a plus de patient hospitalisé en service de réanimation. Au CHUM, le nombre quotidien d’hospitalisations dans les services de médecine est globalement en diminution depuis fin mars.

Origine des cas confirmés

Au total, au cours des 4 dernières semaines, près de 9 cas sur 10 des cas de COVID-19 détectés le sont chez des personnes en provenance de l’extérieur (France Hexagonale principalement) ou chez des personnes ayant un lien documenté avec des cas de COVID-19 ayant voyagé (étranger, croisière).

Plus précisément, sur la période allant du 1er au 26 mai, 17 cas ont été confirmés. 13 étaient des cas importés (76%), 2 des cas secondaires (12%) et 2 des cas autochtones (12%). Pour cette période récente, les 3/4 des cas confirmés de COVID-19 sont des cas importés et la part des cas autochtones continue de régresser. Sur les 13 cas importés, 10 cas arrivent de France Hexagonale, 1 cas est en provenance de Guyane et 2 sont liés à des croisières. 

Depuis début mars, sur la totalité des cas confirmés de COVID-19, les cas importés représentent 53 %, suivis des cas autochtones qui représentent 23 % et des transmissions secondaires à 18%. D’après le dernier point épidémiologique de Santé publique France, la tendance à l’augmentation se confirme concernant la part des cas importés.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.