Changement de gouvernance à la tête du CHU de Martinique

Par • Mis à jour le 01/01/2018 - 09:10

Dès ce 3 janvier 2018, la direction du CHU de la Martinique sera placée sous administration provisoire durant six mois. L’établissement sera piloté par un « trium vira » composé de trois membres de l’Inspection générale des affaires sociale.

    Changement de gouvernance à la tête du CHU de Martinique

C’est le 12 novembre dernier que le personnel du CHU de la Martinique, les syndicats et l’ensemble des médias avaient officiellement appris la nouvelle : la mise sous administration provisoire de l’établissement. Une décision du Directeur de l’Agence Régionale de Santé pour tenter de renverser « la situation sans précèdent du CHU de Martinique » : le déficit s'élève aujourd'hui à 352 millions d’euros, dont 100 millions de dettes auprès des fournisseurs (selon la Chambre Régionale des Comptes).

Mobilisation du Collectif CHUM Douvan Douvan

Dès l’annonce de cette mise sous tutelle, le Collectif CHUM Douvan Douvan s’était mobilisé pour tenter d’informer le personnel sur les différents sites de Martinique au sujet de la situation financière. Mais surtout, les membres du collectif (médecins, administratifs, personnels de santé et représentants des usagers du CHU de la Martinique) se sont rendus à Paris, au ministère de la Santé, pour s’entretenir avec les membres du gouvernement sur l’avenir de notre hôpital.

Des priorités à revoir

Cette transition a continué à susciter de nombreuses inquiétudes durant tout le mois de décembre. Après la publication de la lettre de mission des administrateurs provisoires (voir ci-dessous) par le Ministère des Outre-mer, le Collectif CHUM Douvan Douvan avait tenu à exprimer son désaccord avec les priorités fixés dans le document. Pour les membres du collectif, seul des investissements conséquents pourront permettre de continuer d’assurer une qualité de soins suffisante pour sortir le CHU de la Martinique de sa situation. Les prochains mois s’annoncent donc décisifs.