Chlordécone : des agents de l'ARS Martinique dénoncent la gestion sanitaire du dossier

Par • Mis à jour le 29/01/2018 - 13:39

Dans une lettre ouverte adressée à la ministre de la santé, Agnès Buzyn, les agents de l'Agence Régionale de Santé affiliés à la CDMT, dénoncent la mise à l'écart de personnels chargés de la gestion des risques sanitaires liés au chlordécone.

    Chlordécone : des agents de l'ARS Martinique dénoncent la gestion sanitaire du dossier

Gérard Thalmensi, secrétaire général de la CDMT ARS est inquiet. Il estime que la manière dont la question de la contamination résiduelle du chlordécone est évaluée par la direction de l'ARS n'est pas adéquate.

En fin de semaine dernière, il a interpellé Agnès Buzyn, la ministre de la Santé par le biais d'une lettre ouverte. Dans ce courrier, il accuse la direction générale de mettre "à l'écart des personnels chargés de ce dossier. Gérard Thalmensi assure même que certains agents auraient été remplacés pour avoir été trop communiquant sur le sujet.

Dans sa missive, il demande à la ministre de donner les moyens indispensables pour une poursuite des travaux sur ce dossier.

Gérard Thalmensi répond à Peggy Saint-Ville :