Confinement et bain de mer sous ordonnance

Par 18/08/2021 - 12:08 • Mis à jour le 18/08/2021 - 10:56

Nous sommes dans la deuxième semaine de confinement et les plages sont fermées. Une décision contraignante pour de nombreux usagers de la mer mais le bain est possible pour certains, et ce sur prescription médicale.

    Confinement et bain de mer sous ordonnance
De rares baigneurs à la plage de la française le mardi 17 août

Depuis le mardi 10 août, 19 heures, les règles de confinement se sont durcies. Les plages sont désormais interdites même pour des activités dynamiques.

Cette mesure est respectée par la grande majorité, cependant quelques contrevenants ont tout de même été verbalisés pour s’être trouvés sur la plage ou dans l'eau, sans motif thérapeutique. Ainsi sept contraventions ont été dressées par les gendarmes lors de contrôles sur des plages du sud ce mardi 17 août. 

Le bain est possible avec un motif médical

Se rendre à la mer reste donc autorisé pour faire des exercices dans l’eau mais sur prescription médicale, comme pour les salles de sport. C’était déjà le cas lors des deux derniers confinements en novembre et en avril.

Cependant, le créneau horaire est restreint : il s'étend de la fin du couvre-feu, soit 5h, jusqu'à 8h30 du matin.

À la française, une baigneuse de 59 ans prend son premier bain sous ordonnance, pour ses problèmes lombaires

Cette semaine, j'étais coincée, j'ai appelé SOS médecins. Ça n'allait pas mieux, j'ai donc revu mon médecin qui m'a donné un certificat pour pouvoir me rendre à la mer et essayer d'améliorer les choses. Marcher sur de l'asphalte dans le km autour de chez moi n'a pas arrangé les choses

Une autre femme en est à sa deuxième séance prescrite suite à ses douleurs de dos. Elle vante les vertus apaisantes de la mer, elle y pratique la marche, des mouvements et quelques étirements. Pour elle, c'est aussi le "meilleur des anti-stress".

Des vertus reconnues par le corps médical

Le Docteur Raymond Hélénon, président de Conseil de l'Ordre des médecins, confirme que ces prescriptions ne sont pas exceptionnelles.

Si votre médecin constate que vous avez une lombalgie, des problèmes d'articulation et qu'il vous faut faire de l'exercice en milieu aquatiques, c'est tout à fait normal qu'il vous prescrive une à deux bains de mer par semaine

Selon un autre médecin, le Docteur Brafine, ces bains sont importants d'un point de vue médical pour beaucoup de patients qui ont besoin de la médecine physique, si l'indication est valable et portée par un certificat médical. Il précise "pas pour faire de l'aquagym d'agrément mais pour faire de la rééducation".

Le praticien rappelle aussi les bienfaits psychologiques de l'activité physique de façon générale pour l'ensemble des confinés.

C'est bon pour le moral, c'est pour ça que le Préfet a autorisé les déplacements dans un giron d'un km. Ça permet de s'aérer l'esprit, de faire un peu de de marche, de footing, ne serait-ce que pour se libérer des contraintes mentales créées par un confinement 

Tags