Coronavirus : la justice saisie pour exiger un meilleur traitement face à l’épidémie

Par 30/03/2020 - 15:14
01/01/2020 - 00:00

L’Assaupamar, le syndicat CSTM et l’entrepreneur Pierre Marie-Joseph Gallet de Saint-Aurin ont saisi le tribunal administratif de Fort de France pour que les autorités compétentes prennent des mesures face à l’épidémie de covid-19 qui prend de plus en plus d’ampleur en Martinique.

    Coronavirus : la justice saisie pour exiger un meilleur traitement face à l’épidémie

L’Assaupamar, le syndicat CSTM et l’entrepreneur Pierre Marie-joseph Gallet de Saint-Aurin ont saisi la justice afin que le préfet, l’ARS et le CHU de Martinique, prennent des mesures plus adaptées à la gestion de cette crise sanitaire qui nous touche actuellement. Notamment en matière de dépistage, d’utilisation de la Chloroquine pour traiter les patients et de mise à disposition de matériel de protection sanitaire.

Il s’agit d’une procédure dite de « référé mesures utiles » qui diffère quelque peu notamment de la procédure de « référé liberté » lancée avec succès par l’UGTG en Guadeloupe. La différence tient notamment dans les délais de traitement dans la procédure guadeloupéenne la juridiction devait répondre sous 48h, alors que dans la procédure en Martinique,  le tribunal a renvoyé les requérants sous quinzaine.

Maître Georges Emmanuel Germany, l’un des avocats des requérants, il répond à Cédric Catan

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.