Coronavirus : un dispositif de surveillance et un circuit de prise en charge mis en place par l'ARS

Par • Mis à jour le 25/01/2020 - 13:15

Les trois premiers cas du coronavirus chinois ont été confirmés hier en France. Suite à ça, l'ARS en Martinique a décidé de réagir en mettant en place un dispositif de surveillance et un circuit de prise en charge.

    Coronavirus : un dispositif de surveillance et un circuit de prise en charge mis en place par l'ARS
Image d'illustration.

Les trois premiers cas du coronavirus chinois ont été confirmés hier en France, à Bordeaux et à Paris. Il s'agit des premiers cas en Europe. Un virus qui inquiète beaucoup, notamment chez nous en Martinique. D'ailleurs, l'Agence Nationale de Santé chez nous a mis en place un dispositif de surveillance et un circuit de prise en charge. 

Il est donc recommandé aux personnes ayant voyagé ou séjourné dans la région de la ville de Wuhan et qui présentent des signes d'infection respiratoire, de composer le 15. Des affiches avec des recommandations sont en cours d'affichage au niveau du port et de l'aéroport. Elles sont à destination des voyageurs. 

S'il n'y a pas lieu de s'inquiéter pour le moment sur l'arrivée du coronavirus en Martinique, la vigilance doit toujours se porter sur le virus de la dengue qui circule activement chez nous en Martinique. Les précautions d'usage telles que la destruction des gîtes larvaires et l'usage de répulsifs sont plus que jamais de rigueur.

Les précisions de Jérôme Viguier, directeur général de l'ARS qui se veut rassurant quant à une éventuelle circulation du coronavirus en Martinique. 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.