Covid-19 : 138 nouveaux cas et une épidémie qui progresse en Martinique

Par 26/08/2020 - 07:49
01/01/2020 - 00:00

Hier matin (25 août 2020), l'Agence Régionale de Santé et l'ARS ont organisé un point presse pour divulguer les derniers chiffres concernant l'évolution de l'épidémie de covid-19. Si le seuil d'alerte n'a pas encore été atteint, il n'en demeure pas moins que le virus circule activement en Martinique.

    Covid-19 : 138 nouveaux cas et une épidémie qui progresse en Martinique

Avec 138 nouveaux cas pour 2838 tests effectués en 7 jours, le taux de positivité au covid-19 est de 4,86% sur la semaine du 17 au 23 août 2020.

Un chiffre en progression sur ces dernières semaines. Si le taux d'incidence est de 36,53 cas pour 100 000 habitants, il n'a pas encore atteint 50 cas pour 100 000 habitants, ce qui correspond au seuil d'alerte.

L'augmentation du taux d'incidence des 15-44 ans et des 45-64 est en forte augmentation depuis la fin du mois de juillet. Ce taux d'incidence augmente également de façon régulière chez les plus de 75 ans. Une indicateur surveillé de près par l'ARS puisqu'il concerne les personnes les plus vulnérables. Et pour cause, sur les trois patients souffrant du covid hospitalisés en réanimation en ce moment, deux sont des martiniquais de plus de 75 ans. Le troisième est un patient accueilli après une évacuation sanitaire.

Au total, le CHU de Martinique accueille 12 patients atteints ou ayant été atteints par le covid-19. Trois sont donc en réanimations, 7 sont hospitalisés dans les services de médecine et deux font l'objet de soins de suite et de réadaptation.

Concernant les foyers de contamination, leur nombre n'a pas évolué. Il y en a toujours 8 dont quatre qui sont considérés comme maîtrisés ou clôturés. Quatre autres sont encore en cours d'investigation.

Avec une moyenne de 405 tests quotidiens sur la semaine du 17 au 23 août, nombreux sont ceux qui estiment qu'il y a un lien de cause à effet avec l'augmentation du nombre de cas. Pourtant, l'ARS insiste : "la situation est de plus en plus préoccupante. Tous les indicateurs montrent que le virus circule de manière beaucoup plus intense depuis quelques semaines".

Les 15-44 qui sont les plus concernés par la propagation de l'épidémie présentent souvent peu voir pas de symptômes, pourtant les autorités sanitaires les invitent à la plus grande prudence quant au risque de contamination vis-à-vis de leurs proches.

"9 personnes sur 10 qui décèdent du covid-19 ont plus de 65 ans", rappelle l'ARS.

Tags