Covid-19 : le masque bientôt obligatoire dans les rues de Martinique?

Par 10/08/2020 - 09:34
01/01/2020 - 00:00

Avec le bond du nombre de cas positifs au Covid-19 la semaine dernière, la préfecture de la Martinique envisage de rendre obligatoire le masque dans certains lieux ouverts. Des mesures supplémentaires pourraient également être prises pour les voyageurs, en lien avec la préfecture de la Guadeloupe.

    Covid-19 : le masque bientôt obligatoire dans les rues de Martinique?

Après le choc, le temps des mesures. Vendredi 7 août, l'agence régionale de santé a révélé une accélération de la circulation du virus, avec 60 nouveaux cas positifs au Covid-19 sur une seule semaine, contre 7 cas hebdomadaire en moyenne depuis le début du déconfinement. Une situation sanitaire qui inquiète les autorités : du côté de la préfecture et des mairies, on envisage de nouvelles mesures.

Invité sur RCI Matin ce lundi 10 août, le secrétaire général de la préfecture précise être en concertation avec le directeur de l'agence régionale de la santé, Jérôme Viguier, ainsi qu'avec les maires. Le port du masque pourrait ainsi être obligatoire dans certains lieux publics ouverts indique Monsieur Poussier. « Compte tenu de la situation, le préfet de la Martinique envisage cette hypothèse, qui doit se faire en concertation avec les maires et qui pourrait être annoncée d'ici la fin de la journée, dès lors que l'on aura identifié les bonnes zones, les zones les plus efficaces pour éventuellement imposer le port du masque » a indiqué le secrétaire général du préfet.


Renforcement des règles pour les voyageurs ?

 

Depuis le déconfinement 146 cas ont été enregistrés, parmi lesquels 87 ont une notion de voyage. Là encore, la préfecture envisage un renforcement des contrôles : « on continue de réfléchir aussi vis à vis de la Guadeloupe, puisqu'on a constaté un cluster dont l'origine était à Saint-Martin. Donc il faut, avec le préfet de la Guadeloupe, qu'on identifie les bonnes méthodes pour avoir un contrôle aux frontières le plus efficace ».

Le secrétaire général de la préfecture rappel également que des tests sont obligatoires pour les personnes qui prennent l'avion depuis l'hexagone : elles doivent fournir un test négatif effectué jusqu'à 72h avant le vol, puis un second test est nécessaire sept à neuf jours après l'arrivée en Martinique.


Des mesures supplémentaires pour l’événementiel

 

Le profil des nouveaux cas pose également question quant au monde de la nuit. De très nombreux patients sont en effet des jeunes adultes, de 25 à 44 ans, le virus circulant notamment à l'occasion de fêtes et de soirées. Dans ce contexte, les services de la préfecture ont rencontré le week-end derniers les professionnels de l'événementiel.

« Le discours que l'on partage, c'est la priorité de nos concitoyens, mais aussi le maintien d'une activité festive, mais festive en sécurité. » Précise Antoine Poussier. « Au delà des organisateurs économiques, je demande à toute personne qui organise un événement festif, qu'il soit amical, familial ou professionnel, de limiter le nombre de personnes qu'elle invite, de l'adapter à la surface dont elle dispose, et de garantir en permanence ce respect des distances, et enfin, de recueillir le numéro de téléphone de l'ensemble participants pour être en capacité, s'il y a un problème de prévenir toutes les personnes qui ont participer. » L'association Martinique Action Nuit Événementiel devrait préciser l'objet de sa rencontre avec les autorités ce lundi après-midi, à l'occasion d'une conférence de presse.

 

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.