Covid-19 : nouveau confinement de trois semaines en Martinique

Par Lola-Jeanne Cloquell 15/04/2021 - 17:01
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Suite à l'augmentation de l'épidémie de Covid-19 en Martinique, le préfet Stanislas Cazelles a annoncé cet après-midi (jeudi 15 avril) un nouveau confinement sur l'île. Une mesure qui entrera en vigueur ce samedi 17 avril, pour trois semaines.

    Covid-19 : nouveau confinement de trois semaines en Martinique

L'annonce était attendue, du fait de la hausse continue de l'épidémie sur l'île depuis ces dernières semaines. Malgré la mise en place depuis deux semaines d'un couvre-feu à partir de 19 heures, les chiffres de l'ARS ne cessent d'augmenter, jusqu'à atteindre des taux record de circulation du Covid-19 en Martinique, avec 862 nouveaux cas détectés et sept décès supplémentaires en une semaine.

La tension au niveau hospitalier est particulièrement inquiétante pour les autorités sanitaires, selon Jérôme Viguier, directeur de l'ARS, avec un taux d'occupation de 85% des lits de réanimation. 

Un confinement de trois semaines

Le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles, a donc annoncé un nouveau confinement en Martinique, proche de la situation en hexagone. Il prend effet ce samedi 17 avril au matin, pour trois semaines :

Chacun doit rester chez lui autant que possible

Le principe est donc l'interdiction de se déplacer au-delà de 10 km, sauf motif impérieux. Les sorties sont autorisées dans un rayon de 10 kilomètres avec un justificatif de domicile, et le couvre-feu déjà en vigueur reste étendu de 19 heures à 5 heures, sans changement.

Les déplacements professionnels, pour aller se faire vacciner, consulter un médecin ou suivre des soins, les motifs familiaux, les convocations judiciaires, ou encore les déplacement vers les lieux de culte feront partie des motifs impérieux permettant de se déplacer au-delà des 10 kilomètres, avec une attestation correspondante.

Établissements scolaires ouverts, cantines et commerces non-essentiels fermés, télétravail

Les établissements scolaires restent cependant ouverts. Aucun changement d'organisation donc dans les crèches et écoles primaires. Les élèves des collèges et lycées seront accueillis en demi-classe, comme c'est le cas depuis mercredi.

Cependant, les salles de restauration collectives, c'est-à-dire les cantines, seront fermées.

D'autre part, le préfet a insisté sur la mise en place du télétravail généralisé en entreprise, avec un objectif de 4 jours par semaine.

Enfin, les commerces seront fermés sauf ceux de première nécessité. Les magasins suivants resteront donc ouverts : les magasins alimentaires, ceux liés à la santé, les librairies, les banques, assurances, mais également les salons de coiffure, les magasins de jardinages, ou encore les fleuristes, les concessions automobiles, les garagistes, magasins d'informatiques et de télécom ainsi que les teintureries, et blanchisseries.

Les galeries commerciales seront fermées.

Le représentant de l'Etat a également insisté sur l'importance de la vaccination. Au 15 avril, 26 500 primo-vaccinations ont été effectuées, et plus de 5000 personnes ont reçu leur seconde injection.

Tags