Covid-19 : un cas positif parmi les voyageurs placés en quarantaine

Par 11/05/2020 - 20:43
01/01/2020 - 00:00

Un cas de covid-19 a été détecté parmi les voyageurs arrivés de France et hébergés en hôtel. Il a été pris en charge et les personnes contacts sont surveillées a déclaré à RCI le préfet de la Martinique. Le dispositif de quarantaine, quant à lui, pourrait être modifié.

    Covid-19 : un cas positif parmi les voyageurs placés en quarantaine

Depuis le 20 avril dernier, les voyageurs venant de France, Guyane, et Guadeloupe sont placés en quatorzaine dès leur arrivée sur le territoire de la Martinique. Au terme de leur isolement, ils sont testés au coronavirus. L'objectif est d'éviter l'importation du covid-19 sur notre territoire via ces passagers d'Air France.

Une mesure efficace puisqu'en fin de semaine dernière, une personne hébergée en hôtel a été testée positive au virus à la fin de sa quatorzaine. « Nous avons mis en place la chaîne de traitement pour que ce cas positif soit suivi et donc ne puisse pas contaminer ses proches » a déclaré le préfet de Martinique Stanislas Cazelles qui a confirmé cette information au micro de Pascale Lavenaire. Les personnes-contacts sont également surveillées « avec un protocole très fin ».


Le préfet de la Martinique assure que le suivi quotidien de la situation sanitaire se poursuivra. « La communication publique sur les cas qui sont testés tous les jours sera maintenue », et des centaines de tests pourraient être réalisés chaque jour.


Le dispositif de la quatorzaine réorganisé


Le préfet pourrait également d'ici la fin de la semaine présenter un nouveau dispositif concernant la quatorzaine. « Les parlementaires ont voté une nouvelle organisation de la quatorzaine, elle est en cours d'examen par le conseil constitutionnel, et va progressivement entrer en vigueur » explique Stanislas Cazelles. « Je serais amené d'ici la fin de la semaine à réorganiser totalement le système de quatorzaine et nous le présenterons le moment venu » poursuit le Préfet.

Le Conseil Constitutionnel a censuré ce lundi 11 mai la mesure d'isolement complet, estimant qu'elle porte atteinte à la liberté. Pour les Sages, ce dispositif ne peut être imposé que sur décision d'un juge judiciaire saisi préalablement par le préfet. 

D'après Stanislas Cazelles, il y aura les deux sujets concernant ce nouveau dispositif. Tout d'abord, les relations de proximité avec la Guadeloupe « des départements verts tous les deux ».
« Et puis il y a la question plus générale de l'impatience des martiniquais et des personnes qui voudraient venir en Martinique » remarque le préfet qui précise que cette situation continue de concerner uniquement les personnes disposant de motifs impérieux.