DENGUE : plus de 700 cas confirmés en une semaine

Par 19/09/2020 - 08:03
01/01/2020 - 00:00

L’épidémie de dengue se poursuit et progresse en Martinique. Les tendances des indicateurs de surveillance épidémiologique concordent et montrent que la circulation virale sur l’île est toujours très active. Cette épidémie de 2019-2020 est la plus active depuis les 15 dernières années.

    DENGUE : plus de 700 cas confirmés en une semaine

En ce mois de septembre où alternent fortes chaleurs et pluies, il convient donc de rester vigilants face à diffusion virale généralisée sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, les conditions météorologiques actuelles sont propices au développement des gîtes larvaires péri-domestiques. La Martinique reste placée en Phase 4 niveau 1 du PSAGE* dengue : épidémie confirmée.

Le nombre cumulé de nouveaux cas biologiquement confirmés ces quatre dernières semaines (du 17 août au 13 septembre 2020) est de 2 310 cas, dont plus de 700 cas à ce jour pour la semaine dernière (du 7 au 13 septembre 2020). La tendance est donc depuis plusieurs semaines à une augmentation très franche du nombre hebdomadaire de nouveaux cas confirmés. Au total, depuis le début de l’épidémie en novembre 2019 ce sont près de 6 000 cas biologiquement confirmés qui ont été notifiés.

La circulation du virus de la dengue reste très active en Martinique elle passe de 1 800 cas cliniquement évocateurs vus en médecine de ville en semaine 36 (du 31 août au 6 septembre 2020) à 2 000 en semaine 37 (du 7 au 13 septembre 2020). Près de 6 000 patients ont consulté un médecin généraliste libéral pour suspicion de dengue au cours des 4 dernières semaines, soit plus d’un tiers des 16 560 cas suspects vus en consultation depuis le début de l’épidémie.

Au cours de ces quatre dernières semaines, la répartition spatiale des cas cliniquement évocateurs de dengue concerne la quasi-totalité des communes de la Martinique. Vingt-six des vingt-huit communes disposant de médecins sentinelles rapportent des cas cliniquement évocateurs et parmi elles, seize montrent des incidences élevées de plus de 100 cas pour 10 000 habitants. Outre deux communes qui avaient rapporté des cas précédemment (Le Carbet et Ducos), aucune autre zone de l’île n’est épargnée par la circulation du virus et la majorité en est très fortement impactée.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.