Est ce qu’un Martiniquais peut remporter le Tour Cycliste International de Guadeloupe ?

Par • Mis à jour le 31/07/2015 - 18:09

Le 34ème Tour Cycliste International de Martinique vient à peine de se terminer que celui de Guadeloupe commence. La sélection de Martinique y vise la victoire au classement général. Alors qui va succéder au Vénézuélien Jhon Nava La course se termine le 9 aout.

    Est ce qu’un Martiniquais peut remporter le Tour Cycliste International de Guadeloupe ?
C’est aujourd’hui que débute la 65ème édition du Tour Cycliste International de Guadeloupe.

La première étape est encore une fois un prologue dans les rues de Pointe-à-Pitre.

Les organisateurs ont invité plusieurs équipes : La Défense (France), Team Pro Immo (France), CK Hymer Elit (Suède), Team GF Pro Fachklinik DR. Herzog (Allemagne), CKB Bystrica (Slovaquie), Bridgestone-Anchor (Japon), Inteja-MMR (République dominicaine) et la Sélection de Martinique.

La sélection Martiniquaise a comme chef de route Hervé Arcade et Mickael Laurent. Les deux leaders sont Jocelin Lampérière et Cédric Eustache. Ce dernier a de grandes ambitions après sa 4ème place l’année dernière. D’autant qu’il est en grande forme. Il l’a prouvé durant le dernier tour cycliste de Martinique.

Hervé Arcade, le « chouchou » du public martiniquais croit aux chances de la sélection : « C’est une sélection qui n’est pas trop mal. Elle va être compétitive avec en terme de leader Jocelin Lampérière et Cédric Eustache. Nous en tant qu’anciens avec Mickael Laurent, on sera là un petit peu pour être des capitaines de routes, des chefs de files pour aiguiller ces jeunes. Je pense que nous avons une bonne carte à jouer au classement général.
Après les épreuves remportées par les féminines et les juniors, nous avons de bonnes cartes à jouer au niveau de la sélection senior avec Eustache et Lampérière. Maintenant, l’opposition est quand même très forte avec des équipes continentales qui sont invitées, avec des coureurs locaux comme Boris Carène, Ludovic Turpin et consorts. Mais je pense que nous avons les moyens de rivaliser avec eux, de viser un top 5 et éventuellement un podium et pourquoi pas la plus haute marche du podium. »

En plus des quatre nommés ci-dessous, la Sélection de Martinique est renforcée par Mickaël Stanislas et Yolan Sylvestre.

Xavier Chevalier et Cédric Catan