Fort-de-France : un élève de CE2 de l'école Eugène Revert positif au covid-19

Par 10/09/2020 - 07:18
01/01/2020 - 00:00

Un élève d'une classe de CE2 de l'école Eugène Revert à Fort-de-France a été dépisté positif au covid-19, ce mardi (8 septembre 2020). 35 cas contact ont été identifiés parmi les élèves. L'école reste ouverte.

    Fort-de-France : un élève de CE2 de l'école Eugène Revert positif au covid-19

Les cours reprennent ce matin à l'école Eugène Revert à Fort-de-France. La municipalité, le rectorat et l'ARS n'ont pas souhaité fermer l'établissement malgré la découverte d'un cas positif de covid-19 parmi les élèves.

Il s'agit d'un élève scolarisé en classe de CE2. 35 cas contact ont été identifiés au sein des enfants fréquentant l'établissement.

L'ARS a recommandé aux parents de procéder à un test des élèves contact. Ceux dont le test sera négatif pourront reprendre les cours le mardi 15 septembre. Depuis mardi, ces élèves ont été isolés et récupérés par leurs parents.

Didier Laguerre, maire de Fort-de-France, invite les parents, les élèves et le personnel des établissements scolaires à respecter plus que jamais les gestes barrières. En cas de suspicion de symptômes s'apparentant au covid-19, le maire recommande aux parents le maintien des enfants à domicile, la limitation des contacts et le recours au médecin traitant si nécessaire.

La municipalité indique par ailleurs que les établissements sont régulièrement nettoyés, désinfectés et aérés.

Dans une note publiée sur son site internet, s'appuyant sur une étude suédoise datant d'août 2020, Santé Publique France relève plusieurs éléments sur les cas de covid-19 concernant les enfants en milieu scolaire :

  • Une faible proportion (<5%) de l'ensemble des cas COVID-19 signalés dans l'UE/EEE et au Royaume-Uni concerne des enfants (personnes de 18 ans et moins). En cas de diagnostic positif de COVID-19, les enfants sont beaucoup moins susceptibles d'être hospitalisés ou d'avoir une issue fatale que les adultes. 
  • Chez les enfants, l’infection est généralement plus légère ou asymptomatique, ce qui signifie que l'infection peut passer inaperçue ou ne pas être diagnostiquée. 
  • Lorsqu'ils présentent des symptômes, les enfants excrètent la même quantité de virus que les adultes et sont donc contaminants comme le sont les adultes. Le caractère infectieux des enfants asymptomatiques est inconnu. 
  • Bien que très peu de cas groupés de COVID-19 en milieu scolaire aient été documentés, ils se produisent et peuvent être difficiles à détecter en raison du peu de symptômes chez les enfants infectés. 
  • La majorité des pays rapportent une séroprévalence chez les enfants légèrement plus faible que chez les adultes, mais ces différences restent à confirmer. Des études plus ciblées sur les enfants doivent être réalisées afin de mieux comprendre la dynamique de l’infection et de la production des anticorps.
  • Les investigations des cas en milieu scolaire suggèrent que la transmission d'enfant à enfant en milieu scolaire est rare et n’est pas la principale cause d'infection par le SARS-CoV-2 chez les enfants dont l'infection coïncide avec la période de fréquentation de l'école, en particulier dans les écoles maternelles et primaires.
  • Si la distanciation physique et les mesures d'hygiène sont appliquées, il est peu probable que les écoles constituent des environnements de propagation du virus plus favorables que les environnements professionnels ou de loisirs avec des densités de population similaires.
  • L'impact de la fermeture / réouverture d'écoles sur les niveaux de transmission dans la communauté fait l’objet de publications contradictoires. Cependant, le contact tracing autour d’un cas dans les écoles et les données d’un certain nombre de pays de l'UE suggèrent que la réouverture des écoles n'a pas été associée à une augmentation de la transmission communautaire.
  • Les données disponibles indiquent également que la seule fermeture des établissements de garde d'enfants et des écoles n’est probablement pas une mesure de contrôle efficace pour limiter la transmission communautaire du COVID-19. De telles fermetures sont peu susceptibles d’augmenter la protection des enfants, la plupart développant une forme très légère de COVID-19, voire aucun symptôme.
  • Les décisions relatives à la mise en place de mesures de contrôle dans les écoles et aux fermetures/ouvertures de ces établissements doivent être cohérentes avec les autres décisions de distanciation physique et la santé publique au sein de la communauté.

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.