La gastro-entérites aiguës en Martinique sous surveillance

Par • Mis à jour le 04/01/2018 - 18:16

La gastro-entérites aiguës est actuellement sous étroite surveillance en Martinique avec une augmentation du nombre de consultations chez le médecin généraliste. Elle est accompagnée par l'épidémie de grippe qui est toujours en cours sur notre île.

    La gastro-entérites aiguës en Martinique sous surveillance

755 consultations chez le médecin généraliste et 37 passages aux urgences pédiatriques. Ce sont les chiffres de l'ARS enregistrés la dernière semaine de décembre.

La Gastro-entérites aiguës (GEA) est sous étroite surveillance en Martinique. Les tendances à l'augmentation sont à suivre dans les prochaines semaines.

Afin d'éviter la multiplication des germes il est important de se laver régulièrement les mains, de n’utiliser que des mouchoirs à usage unique et de se couvrir la bouche et le nez quand on tousse.

L'épidémie de grippe toujours en cours

Avec 800 patients ayant consulté le médecin pour des symptômes grippaux,  les autorités sanitaires le confirment:  La Martinique a franchi le seuil épidémique.  Les chiffres sont rapportés par les médecins sentinelles de l'Agence Régionale de Santé.  

Le virus sévit donc sur l'île, et les personnes atteintes présentent des symptômes classiques, tels que de la fièvre, des courbatures et une toux. 

La durée de l'épidémie en Martinique sera liée à celle qui touche actuellement l'hexagone, les échanges entre nos territoires étant nombreux ces temps-ci.
L'ARS rappelle ces quelques mesures à prendre pour se protéger du virus ou éviter de le transmettre si vous êtes malade: 

  • éviter tout contact avec un malade
  • se laver les mains régulièrement, même après avoir mouché et toussé
  • Jeter les mouchoirs usagés
  • Tousser dans le creux de la main ou de son coude
  • renforcer son immunité contre la grippe en adoptant une alimentation saine.
  • se faire vacciner

Sur ce dernier point, les autorités sanitaires rappellent qu'il est important de se faire vacciner chaque année, car les virus grippaux subissent de constantes mutations génétiques.  

La composition du vaccin varie donc à chaque épidémie pour s'adapter au mieux au virus présent. La vaccination contre la grippe est entièrement remboursée par la Sécurité Sociale.