Le vaccinodrome profite d'une fausse rumeur et atteint les 1000 personnes vaccinées

Par Lola-Jeanne Cloquell et Jessica Dantin 08/04/2021 - 14:50
01/01/2020 - 00:00
Lamentin

Un message circule sur les réseaux évoquant 500 doses de vaccins Pfizer décongelés qui arriveraient à leur date limite d'utilisation. Il s'agissait d'une fake news, mais grâce à celle-ci, le vaccinodrome du Lamentin a pu accueillir un nombre record de 1022 personnes hier après-midi (mercredi 7 avril).

    Le vaccinodrome profite d'une fausse rumeur et atteint les 1000 personnes vaccinées
Les volontaires à la vaccination ont afflué hier au vaccinodrome du Lamentin

Une fausse rumeur

Un message circule sur les réseaux évoquant une surestimation de 500 doses de vaccins Pfizer décongelés à utiliser au plus vite sous peine d'être jetées. Ce message inciterait la population à se rendre au centre de vaccination du Palais des Sports au Lamentin au plus vite. Certains évoqueraient même que d'importantes doses auraient déjà été jetées.

Mais l'information est aujourd'hui démentie par les pompiers en charge du centre de vaccination, comme l'explique le docteur Ludovic Durand, médecin en chef du STIS, en charge du vaccinodrome

Il n'y a aucun gaspillage de fait. Pour s'en assurer, on prévoit des rendez-vous : à peu près 420 rendez-vous par jour, et puis on fait une estimation de la consommation sur les 5 jours qui viennent, et on ne fait décongeler que les 2 jours qui viennent

Un nombre record de personnes vaccinées en une journée

Une fake news qui a tout de même eu du bon, puisqu'hier la structure a dépassé son objectif : 1 022 personnes ont pu recevoir leur première injection du vaccin. Et pour faire face à tant d'arrivées, des doses supplémentaires ont été décongelées hier, comme le souligne le médecin en chef du STIS :

Nous avons même dû décongeler des vaccins pour faire face à l'affluence de personnes hier après-midi. Je pense qu'avec le fait qu'on appelle à se faire vacciner et avec le remplissage du CHU à la limite du débordement, la population a pris conscience de l'importance de venir

Et pour soutenir leurs équipes déjà en place au vaccinodrome, les pompiers ont reçu le renfort de la protection civile depuis aujourd'hui (jeudi 8 avril). Six personnes supplémentaires assurent ainsi la charge administrative, notamment pour accueillir et enregistrer les patients.

Tags