Le virus de la bronchiolite est de retour en Martinique

Par • Mis à jour le 26/10/2019 - 07:24

Le virus de la bronchiolite est de retour en Martinique. Depuis le mois de septembre, le nombre de cas a nettement augmenté.

    Le virus de la bronchiolite est de retour en Martinique

La Martinique est touchée par un virus saisonnier, celui de la bronchiolite qui touche particulièrement les bébés de moins de deux ans. Depuis le mois de septembre, le nombre de cas a nettement augmenté. Il y a deux semaines, les médecins de ville ont recensé pas moins de 80 cas. La semaine dernière, 40 nouveaux cas ont été comptabilisés.

Concernant les passages en service hospitalier, sur les 15 enfants qui ont été enregistrés, 5 ont dû être hospitalisés. L'épidémie de bronchiolite débute donc chez nous. Si vous observez une baisse d'appétit et des difficultés respiratoires chez votre nourrisson, n'hésitez pas à consulter un médecin.

Les précisions d'Olivier Fléchel, pédiatre à la Maison de la Femme, de la Mère et de l'Enfant (MFME) :

La prévention contre la transmission du virus

Voici quelques gestes simples à adopter pour limiter la transmission du virus :

●      Se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon avant de s’occuper d’un bébé.

●      Éviter :

○      D’emmener le nourrisson dans des lieux publics : il pourrait se trouver en contact avec des personnes enrhumées (transports en commun, centres commerciaux, hôpitaux, etc.) ;

○      D’échanger, dans la famille, les biberons, sucettes, couverts non nettoyés ;

●      Veiller à une aération correcte de la chambre tous les jours.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.