Les propositions de l'Ordre des Médecins en Martinique sur le plan chlordécone IV

Par 26/12/2020 - 07:25
01/01/2020 - 00:00

Le conseil départemental de la Martinique de l'Ordre National des Médecins a publié une liste de propositions formulées dans le cadre de l'élaboration du Plan Chlordécone IV. La synthèse de la consultation publique est attendue début janvier.

    Les propositions de l'Ordre des Médecins en Martinique sur le plan chlordécone IV

La synthèse de la consultation publique sur le plan Chlordécone 4 est en cours de rédaction par les services de l’Etat. Durant un mois, du 19 novembre au 18 décembre dernier, les populations des Antilles ont pu sur Internet mais aussi en Mairie contribuer à l’élaboration de ce plan. Leurs commentaires, leurs suggestions et leurs remarques sur les six axes stratégiques de ce plan 2021-2027 seront publiés début janvier sur la plateforme de synthèse.

En Martinique, les instances locales de l’ORDRE NATIONAL des MÉDECINS ont également participé à ce projet. Pour l’Ordre, cela ne fait aucun doute, le pesticide est un perturbateur endocrinien, cancérigène, toxique et à l’origine de troubles neurologiques et cérébraux sévères. Et les médecins le constatent sur le terrain : l’état de santé de la population ne cesse de se dégrader avec une baisse de la fertilité, une augmentation des troubles du développement, sans compter la multiplication des pathologies cancéreuses qui atteignent une population de plus en plus jeune.

Pour l’Ordre des Médecins, il n’y a plus d’alternative, il faut exiger le Zéro Chlordécone immédiatement. Seule une alimentation dénuée de toute trace, labellisée et certifiée permettra de sortir de cet engrenage : « aucune limite maximale de résidus ne peut être acceptable en 2020 » selon leur document. Il faut donc y mettre fin et instaurer une traçabilité des produits alimentaires.

Dernière proposition pour y parvenir : réquisitionner les terres en friches et domaniales qui restent un pourcentage important des sols agricoles disponibles.

Tags